Archives de Catégorie: coming out

Grande Bretagne : un arbitre de foot parle de son homosexualité

Ryan Atkin premier arbitre de football professionnel ouvertement gay,  a brisé un tabou ce jeudi en parlant publiquement de sa sexualité et de la manière dont le monde du sport réagit lorsqu’il se trouve confronté à l’homosexualité.
il espère que sa décision de s’assumer aidera a combattre l’homophobie dans le football.
« Être gay n’a aucune importance quand il s’agit d’arbitrer un match de football », a-t-il déclaré dans une interview à la chaîne Sky Sports jeudi.
« Mais si je parle d’égalité et de diversité, alors je vais mentionner que je suis gay parce que c’est pertinent », a-t-il ajouté.
« L’homophobie est toujours un problème, mais les choses s’améliorent tous les jours. On peut changer le jeu et la culture si on change les esprits », a souhaité l’arbitre anglais.
Atkin, 32 ans, a commencé à arbitrer en 1999 et soutient la campagne « Lacets arc-en-ciel » lancée par Stonewall, une association de défense des gays, bi, lesbiennes et transsexuels et soutenue par la Fédération anglaise (FA), la Premier League et la ligue anglais de football.
Cette campagne vise à sensibiliser le public au langage anti-LGBT dans le football et aux comportements discriminant les personnes homosexuelles, bi ou trans.
« Clairement, c’est un saut dans l’inconnu. Dans le football professionnel en Grande-Bretagne, on sait très bien qu’il n’y a aucun homosexuel déclaré, et il n’y en a jamais eu non plus parmi les arbitres », explique-t-il.
« Les gens bien dans leur peau au travail sont plus efficaces. La même chose est vraie dans le sport professionnel », a-t-il complété.
Neale Barry, le patron des arbitres au sein de la FA, a salué la décision de Atkin de rendre son homosexualité publique.
« La FA soutient entièrement Ryan. Notre rôle est de soutenir tous les arbitres, d’aider à leur développement, de maximiser leur potentiel et, par dessus tout, d’aider à faire en sorte que leur expérience soit positive », a-t-il soutenu.
Cette saison, Ryan Atkin est censé occuper des fonctions de quatrième arbitre dans des matches de Premier League ainsi qu’arbitre principal dans les niveaux inférieurs.

USA: Aaron Carter annonce sa bisexualité sur Twitter

Le chanteur Aaron Carter a annoncé qu’il était bisexuel sur Twitter samedi soir.
Le frère Nick Carter des Backstreet Boys et interprète du tube « Crush On You » commence tout d’abord son message en disant qu’il aime «chacun de ses fans», avant d’ajouter : «Il y a quelque chose d’important que j’aimerais dire pour moi et mon identité qui est comme un poids sur ma poitrine depuis la moitié de ma vie».
«Je suis dans l’industrie du divertissement depuis mon tout jeune âge et je devais avoir 13 ans lorsque j’ai commencé à trouver les gars et les filles attirants. J’y ai pensé pendant plusieurs années, mais c’est à 17 ans, après quelques relations avec des filles, que j’ai eu une expérience avec un gars avec qui je travaillais et avec qui j’avais grandi», ajoute Aaron Carter.
«Pour moi la musique a toujours été mon temple. La musique nous transcendera tous à jamais. Mais, mon objectif ultime est d’être satisfait. Je n’ai jamais voulu décevoir.»
Pour terminer son message, il cite Boy George :«Je n’ai jamais senti que je n’avais pas ma place, j’ai seulement agi comme si c’était le cas.»

USA : Thomas Dekker fait son coming out

Thomas Dekker est un acteur et musicien américain, né le 28 décembre 1987 à Las Vegas dans le Nevada. Il se fait connaitre tout d’abord enfant grâce à un rôle dans le film Le Village des damnés et par sa voix dans des dessins animés.
Mais on le connait surtout pour son rôle dans  The Secret Circle et plus récemment de Backstrom
Il vient de dévoiler sur Twitter qu’il s’était marié en avril dernier avec son compagnon, révélant par la même occasion son homosexualité.
C’est lors de l’Outfest, le festival de cinéma gay et lesbien de Los Angeles, en Californie, que le producteur de « Heroes » Bryan Fuller a outer l’acteur  en parlant d’un acteur qui ne voulait pas que son personnage soit gay dans la série.
« Le personnage est devenu hétéro, et l’acteur est sorti comme gay », a déclaré Bryan Fuller en prétendant que Thomas Dekker avait fait son coming out.
C’est sur tweeter que Thomas a répondu :
« Mon orientation sexuelle a une fois de plus été remise en question cette semaine, lorsqu’un homme ouvertement gay a fait un discours, me poussant à faire mon coming-out.«
« Bien qu’il s’agisse d’une situation étrange, je le remercie, parce qu’il me donne une excellente occasion de dire publiquement que je suis un homme qui est fier d’aimer d’autres hommes. En fait, en avril, je me suis marié avec mon mari et je ne pourrais pas être plus heureux. »
« Je n’ai jamais menti à la presse sur ma sexualité, mais cet homme prétendait que j’avais fait mon coming-out alors que non. Parce que je ne l’ai pas fait ‘officiellement’ jusqu’à maintenant. Je refuse simplement d’être dépouillé de ce qui m’appartient. Dire les mots moi-même. ‘Je suis gay’. Ces mots sont un badge d’honneur que personne ne peut voler. »
« Votre sexualité et qui vous aimez est une chose profondément personnelle et compliquée. Pour certains d’entre nous, il faut du temps pour cultiver, découvrir et conclure. Ce n’est pas quelque chose dont quelqu’un devrait avoir honte et certainement pas quelque chose que les autres devraient précipiter. »
« Je suis d’accord avec beaucoup de ceux qui croient que c’est une responsabilité importante pour les personnes LGBTQ d’avoir une plateforme pour sortir de l’ombre. Elle a le pouvoir de changer les esprits, de challenger les croyances et de faire en sorte que les autres se sentent compris et soutenus. »
« Cela peut renforcer la progression de la communauté et aider à désarmer ceux qui nous discriminent. C’est une chose courageuse, puissante et importante à faire, mais c’est aussi une décision personnelle. Une décision qui ne devrait être prise que quand vous êtes prêts. »
« Si nous voulons rester forts dans la communauté gay, notre mission devrait être le soutien et non l’exclusion ; l’amour et non la honte. Je choisis de ne pas regarder en arrière en regrettant, mais plutôt de me focaliser sur l’avenir. Un avenir où moi-même et tous les autres pouvons nous sentir libres et exprimer qui nous sommes avec honneur et dignité. »
« Je vous embrasse, tous autant que vous êtes, les bras ouverts, et vous souhaite gentillesse, foi et patience. Pour tous ceux qui me soutenaient, avant et maintenant, je vous remercie du fond du cœur. »
« Soyez fiers de qui vous êtes. Peu importe combien de temps cela prendra. »

 

USA: nouveau coming-out dans le monde du rap

Tyler, The Creator, rappeur de 26 ans sacré meilleur nouvel artiste aux MTV VMA 2011, semble faire de surprenantes confessions dans son quatrième album solo, Scum Fuck Flower Boy.
L’album ne sortira que le 21 juillet, mais il a fuité sur le Web dimanche 9 juillet et dans plusieurs de ses chansons il semble révéler son attirance pour les hommes.
Le site Uproxx s’attarde sur plusieurs de ses vers, notamment les paroles du titre I Ain’t Got Time, qui laissent peu de place à l’interprétation: « La prochaine phrase va les faire crier: j’embrasse des mecs blancs depuis 2004. »
Une autre chanson de l’album, Garden Shed (en duo avec Estelle), semble quant à elle faire état d’un amour caché:
« C’était vraiment de l’amour, aucune raison de faire semblant », rappe-t-il, avant d’ajouter: « Tous mes potes étaient perdus / Ils n’arrivaient pas à voir les signes / Je ne voulais pas leur parler / Je leur disais où j’étais et ils ne voulaient pas marcher. »
Pour plusieurs médias anglo-saxons, cette « garden shed » (« cabane de jardin ») pourrait évoquer la célèbre métaphore du « placard », où les membres de la communauté LGBT enferment leurs véritables orientations, jusqu’au jour où ils en sortent pour révéler leur véritable attirance.
Le site Queerty rapporte que sur cette même chanson, Tyler, The Creator rappe « Une cabane pour les garçons, ces sentiments que je cachais » et semble faire une référence à Frank Ocean, confrère et ami ouvertement bisexuel: « J’ai pensé que ce serait comme pour Frank, pouf, c’est fini / Mais ça continue ».
Tyler, The Creator avait pourtant par le passé, fait plusieurs fois l’objet d’accusations d’homophobie.
Ainsi, l’alliance gay et lesbienne contre la diffamation (GLAAD), une organisation américaine, a élevé sa voix en 2011 lorsque le rappeur a été distingué par les MTV VMAs, relevant l’emploi du terme « faggot » (« pédale ») à 213 reprises sur son premier album solo Gobelin. Sara Quin, chanteuse du duo pop-rock Tegan & Sara, a également publié une lettre ouverte en 2011, dénonçant les critiques élogieuses des médias et de l’industrie musicale envers le rappeur malgré ses paroles homophobes et misogynes. Comme le rapporte NME, Tyler, The Creator avait alors répondu sur Twitter par une invitation au caractère sexiste difficilement discutable: « Si Tegan et Sara ont besoin d’une bonne b***, je suis là! »

USA :Un ancien joueur homosexuel de la NFL fait son coming out

Ryan O’Callaghan, ancien lineman (joueur de ligne offensive) des Chiefs de Kansas City, a dévoilé son homosexualité lors d’une entrevue publiée sur Outsports ce mardi.
Ryan O’Callaghan,  33 ans, qui a disputé six saisons dans la NFL (ligue nationale de football américain) avant que les blessures ne mettent un terme à sa carrière,  y explique comment il a dissimulé son orientation sexuelle à sa famille et à ses coéquipiers et confie qu’il a songé à mettre fin à ses jours.
La lettre d’adieu était même écrite. Un désir de mort qui s’est d’abord manifesté par l’abus de pilules anti-douleurs.
« Personne ne va penser qu’un footballeur costaud est gay. C’est pour ça qu’une équipe de football américain est un bon endroit pour se cacher. »
« Je réfléchissais toujours à la manière dont les gens allaient réagir. Ça prend beaucoup plus de force, pour être honnête, envers toi-même que pour mentir aux gens qui t’entourent. Ça m’a pris du temps avant d’être prêt à lui révéler mon secret.
Il faut bâtir une relation de confiance, mais une fois que ce fut fait, un énorme poids est parti de mes épaules », explique Ryan O’Callaghan dans son interview de coming out.
Grâce à un soutien psychologique important, du médecin et d’une psychologue qui travaillait avec les Chiefs, il a réussi à s’en sortir.
Scott Pioli, le GM de l’époque, a aussi considérablement aidé, notamment au moment où O’Callaghan est venu lui annoncer son homosexualité.
« Et donc, quel est le problème dont tu voulais me parler ? » a répondu Pioli face à la mine grave de son joueur juste après la saison 2011, la dernière d’O’callaghan sur les terrains.
À la fin de la discussion, Pioli se lève et tend ses bras pour un hug, comme cela a souvent été le cas. O’Callaghan tend la main.
« – Pourquoi une poignée de main ? lance Pioli.
– Je viens de te dire que je suis gay.
– Mec, ça va… Essaye juste de ne pas me pincer les fesses. »
Les amis et la famille ont ensuite accepté la nouvelle. Il a aussi parlé avec plusieurs joueurs, dont Aaron Rodgers, son ancien coéquipier à la fac de California. De quoi permettre à O’Callaghan d’entamer sa vie loin des terrains.
« Tant que des gens se suicideront en raison de leur sexualité, il y a des raisons pour que les gens comme moi partagent leur histoire et essayent d’aider » explique-t-il à Outsport.
« Être gay n’était pas qu’un petit détail dans ma vie. Ça me consumait. Je ne pensais qu’à ça. Mais maintenant que j’ai fait mon coming out, ça me traverse rarement l’esprit. »

le champion canadien Shawn Barber fait son Coming out

Le Canadien Shawn Barber a fait son coming out sur sa page Facebook.
Le Champion du monde 2015 de la perche, l’un des rares à avoir franchi les 6 m, se dit «fier d’être homosexuel».
Dans un milieu (le sport en général) relativement fermé à la «différence», Barber «devient d’un seul coup un des athlètes les plus renommés au monde à affirmer son homosexualité», écrit ainsi le site.
«Merci à mes parents de m’avoir autant soutenu», relève le champion canadien de 22 ans. «Je continue à grandir en tant que personne et je compte de nombreux appuis. Mes parents sont mes plus grands supporters et m’ont beaucoup aidé ces derniers temps. Mes amis, vous êtes toujours mes amis et je vous aime!», écrit-il encore.

Shannon Purser fait son coming out bisexuel

Dans un tweet publié le 19 avril, Shannon Purser fait son coming out bisexuel, une semaine après avoir ouvert le sujet sur Twitter et enflammé les fans en affirmant qu' »être à l’aise avec sa sexualité est une processus » et s’être dite « anxieuse » à l’idée de devoir la définir:
« Je viens tout juste de faire mon coming out bisexuel auprès de ma famille et mes amis, confie la jeune femme. C’est quelque chose que je suis toujours en train de préparer et d’essayer de comprendre, et je n’aime pas trop en parler. Je suis très très nouvelle dans la communauté LGBT. » En écho à ses propos de la semaine passée, Shannon a avoué que son « tweet manquait de délicatesse » et qu’elle n’avait « jamais voulu aliéner qui que ce soit ». « Je ne faisais pas référence à tous les coupleurs de Beronica, juste à ceux qui ont été particulièrement cruels envers moi. Quoi qu’il en soit, ce n’était pas une chose maligne et gentille à dire et je me suis auto-déçue. Je m’excuse pour ceux qui ont été blessés », a écrit la jeune star en référence à un tweet qu’elle avait effacé.
Les fans l’avaient accusée d’avoir fait du queerbaiting, pratique qui vise à faire des allusions et sous-entendus homo-érotiques sans jamais aborder le sujet de manière explicite et qui est considérée par beaucoup comme une forme de déni, et est intrinsèquement homophobe et hétérosexiste selon de nombreux fans. Shannon Purse est une des héroines de la série Stranger Things et star du show Riverdale, toujours sur Netflix.

Daniel Newman : l’un des acteurs de The Walking Dead fait son coming out

Daniel Newman, qui incarne le personnage de Daniel dans la série The Walking Dead, a fait son coming out. L’acteur américain de 35 ans a publiquement annoncé son homosexualité sur les réseaux sociaux.
C’est sur Twitter, ce vendredi 31 mars, que Daniel Newman a écrit : « Je suis #GAYetFier #LGBT Je vous aime les amis. Soyez fiers de vous-même. Nous avons besoin de chacun tel qu’il est ! Je vais discuter avec vous ce soir.»
L’acteur a ainsi enchaîné sur une séance de questions et réponses avec ses fans. S’il a choisi de s’exprimer pour la première fois sur le sujet, c’est, selon ses déclarations, en raison des encouragements reçus d’une jeune femme dans un refuge pour jeunes LGBT en détresse. En effet, celle-ci l’avait remercié d’être « un allié hétéro » jusqu’à ce qu’il dise la vérité et qu’elle l’encourage a utiliser sa notoriété pour parler de la cause gay.
Dans une vidéo, il déclare : «Cela m’a pris aux tripes  J’ai réalisé à quel point c’était important à notre époque d’avoir de la visibilité, que les gens sachent qui vous êtes… Quand vous accomplissez des choses incroyables et que, dans le même temps, vous cachez qui vous êtes vraiment, vous blessez par ricochet des millions de personnes… Quand nous restons silencieux, nous sommes en partie responsables de ces enfants frappés et ridiculisés, de ces stéréotypes et ces stigmatisations… J’ai grandi dans une famille irlandaise catholique, dans une ferme dans la ville du Sud de la Géorgie, et il n’était même pas question d’homophobie ou quoi que ce soit de la sorte, on gardait sa vie privée, privée. Voici la manière dont j’ai toujours agi. Mais, désormais, il n’est plus question de garder cela privé.»

Quebec : un célébre animateur fait son coming out et s’en prend au « Lobby gay »

Éric Duhaime, un animateur de radio, chroniqueur économique et politique et ancien conseiller politique québécois, généralement associé à la droite politique et au libéralisme économique, a fait l’annonce «la plus importante de sa carrière» à la radio ce lundi matin.
L’animateur a dévoilé son homosexualité, un aspect de sa vie sur lequel il ne s’était jamais exprimé publiquement.
Son annonce précède la sortie de son livre « La fin de l’homosexualité et le dernier gay », en librairie cette semaine.
A la radio, Éric Duhaime a estimé que «le Québec est un endroit très ouvert, un de ceux qui acceptent le plus les minorités.». Selon lui, le mouvement pour l’égalité des gays n’a plus raison d’être. «La bataille a été gagnée», affirme t’il.
Il a également expliqué qu’il n’avait pas senti le besoin de parler de son orientation sexuelle auparavant.
«Je n’ai pas envie que les gens me regardent à partir de la personne avec qui je baise. Je suis francophone, je suis de droite, je suis catholique, j’ai plein de caractéristiques qui me définissent. L’orientation sexuelle, en 2017, ce n’est pas la caractéristique qui doit te définir.»
Le célebre animateur s’en est pris aux «lobbys gays», dont les luttes ne sont plus d’actualité, selon lui.
«Je ne suis pas une victime. Ça ne m’a pas nui. Je ne me sens pas discrédité, intimidé ou quoi que ce soit. Toutes les victimes ont ma sympathie, mais ce ne sont pas tous les gays qui sont des victimes», a-t-il affirmé.
«J’me ferai pas planter parce que je suis gay, parce que tout le monde s’en fout en 2017 au Québec. Je vais me faire planter par un lobby qui est bien organisé», a  même affirmé l’animateur.

USA : le lutteur Anthony Bowens sort comme bisexuel

Le lutteur professionnel Anthony Bowens est sorti publiquement comme bisexuel dans une vidéo avec son petit ami , le youtubeur Michael Pavano.
L’athlète américain a été présenté comme le petit ami de Pavano dans une vidéo mise sur YouTube  en Septembre dernier, qui est devenue virale après qu’ Anthony ai signé un éditorial pour Outsports ou il parlait de ses expériences à venir et de sa sexualité dans le monde du sport.
Il  reconnait qu’il était inquiet que quelqu’un du monde de la lutte tombe sur cette video et découvre son secret. mais il a quand même voulu laisser cette vidéo en ligne.
«Si je peux aider au moins une personne à combattre ses luttes à travers mon histoire ou inspirer au moins une personne à vivre ses rêves, ça en vaut la peine pour moi »
C’était l’automne dernier et ça faisait trois mois que j’étais dans une relation avec mon petit ami, Michael Pavano. Mike et moi avons téléchargé une vidéo sur YouTube sur son canal appelé «The Laughing Challenge»  où il m’a décrit comme son petit ami.» , explique t’il dans Outsports.
« Quelques semaines plus tard, j’ai reçu un message qui m’a noué l’estomac .
C’était mon meilleur ami dans le monde de la lutte, quelqu’un avec qui j’ai toujours fait en sorte de garder mon secret. Le texted isait : « Bro, pourquoi tu ne me l’a pas dit ?»  Je savais exactement de quoi il parlait mais je faisais celui qui ne comprenais pas … « Que veux tu dire?» lui ais je répondu . Il m’a juste dis qu’il avait vu « la vidéo. »»
«A mon grand soulagement, il m’a dit qu’il s’en fichait et que j’étais l’un de ses meilleurs amis »
« Il m’a également dit que certains des autres lutteurs avaient regardé eux aussi la vidéo et l’avait prévenu à ce sujet. J’étais soulagé soulagé parce qu’il était cool avec ça mais un peu nerveux parce que d’autres lutteurs savaient. C’est après que j’en suis venu à la conclusion que je devais prendre une décision.»
Alors il a posté un message sur Facebook.
«Je ne vais pas poster un message trop long, mais je pense qu’il est temps», écrit-il.
«Je voulais juste que tout le monde sache que je suis bisexuel. Je me réjouis de l’évolution des perceptions et c’est en brisant les stéréotypes que je continue mon voyage.
«Je n’ai pas de patience pour les choses négatives, donc si cela vous dérange s’il vous plaît supprimer moi. Merci!»
Ses amis et sa famille on tous réagit de façon extraordinaire
Depuis Bowens et Pavano semblent être très heureux sur les médias sociaux.