Archives de l’Auteur Dominique

USA : Un responsable du KKK veut se débarrasser des homosexuels

L’Imperial Wizard de la faction de Caroline du Nord du Ku Klux Klan (plus haut grade du réseau) Chris Barker, a donné une interview ou il s’en prend
aux homosexuels, aux juifs et aux noirs.
Le chef des Loyal White Knights du Ku Klux Klan, dans une interview avec la chaîne W Radio , a ainsi pu délivrer son message de haine contre toutes les personnes qui ne sont pas blanches et hétérosexuelles.
Pour lui, l’ homosexualité est une aberration et il « devrait y avoir des snipers qui tueraient les homosexuels quand ils marchent dans la rue »avant d’ajouter « que c’est pour ça que Dieu a créé le SIDA » .
Il ajoute que Donald Trump est un président pro-juif , que la mort de Heather Hayes , la femme tuée pendant les violences de Charlottesville était un « accident » , que le KKK est une organisation sociale , que le nom « Adam » est traduit par « le grand homme blanc »
Il y a quelques jours, Barker avait menacé le journaliste Afro -colombien Ilia Calderón de le brûler vif en le traitant de negro .
Chris Baker a soutenu Justin Moore, « Grand dragon » (dans la hiérarchie du Klan, titre octroyé à un responsable d’Etat) des Loyal White Knights du Ku Klux, qui a proclamé: « Je suis assez content que ces gens aient été blessés et je suis ravi que cette fille soit morte. Il y avait un tas de communistes là dehors pour manifester contre la liberté d’expression d’autrui, donc je ne suis pas du tout contrarié qu’ils aient été blessés. Et je pense que cela se reproduira de plus en plus aux événements des nationalistes blancs».
Heather Heyer a perdu la vie dans les violences qui ont éclaté entre nationalistes blancs et manifestants antiracistes à Charlottesville en Virginie samedi. La jeune femme faisait partie d’un groupe de contre-militants antiracistes percutés volontairement par la voiture de James Allen Fields Jr, un nationaliste de 20 ans qui contestait avec ses pairs le retrait d’une statue d’un général confédéré d’un parc de la ville.

Australie : l’église catholique licenciera tous ceux qui épouseraient des partenaires de même sexe

Les églises catholiques australiennes menacent de licencier des personnes qui épouseraient des partenaires de même sexe, si le mariage homosexuel est légalisé
Cet avertissement s’adresse aux infirmières et aux enseignants et aux autres employés de
L’archevêque de Melbourne Denis Hart a mis en garde les 180 000 employés de l’église et a rappelé les enseignements de l’église :Le mariage est l’union d’un homme et une femme.
«Je serais très insistant pour que nos écoles, nos paroisses existent pour enseigner une vision catholique du mariage. Tous les mots ou actions qui s’opposent à cela seraient très sérieusement considérés.» a t’il déclaré
«Nos enseignants, nos employés de la paroisse doivent absolument défendre la foi catholique et ce que nous croyons du mariage.» a t’il insisté
Les dirigeants de l’Église catholique australienne appuient également les commentaires de l’archevêque Hart.
L’archevêque Timothy Costelloe a déclaré: «En acceptant un rôle dans une école catholique, le personnel reconnaîtra leur responsabilité de se conduire de manière à ne pas saper l’éthique fondamentale de l’école».
Cela inclut l’adhésion à la position de l’église sur le mariage traditionnel. Il croit également que l’Église catholique devrait être en mesure de faire respecter cette situation sur ses employés.
Le bilan de Denis Hart sur les droits de l’homme
Sur les affaires de pédophilie dans l’église, l’archevêque de Melbourne Denis Hart, estime que la confession est une partie fondamentale de la liberté religieuse.
Interrogé pour savoir si des prêtres doivent aller en prison plutôt que de rompre le sceau de la confession, il a répondu: « J’ai dit que je le ferais ».
« Je pense qu’il s’agit d’une communication sacro-sainte émanant d’un ordre supérieur que les prêtres doivent respecter par nature. Jamais ils ne feraient quelque chose qui blesse des enfants, mais ils sont tenus par le secret de la confession », a-t-il dit.
L’archevêque Hart est soutenu par d’autres dirigeants de l’Eglise catholique australienne.

Slimane victime de racisme et d’homophobie sur tweeter

Le vainqueur de la saison 5 de The Voice a été victime de racisme et d’homophobie sur Twitter.
Slimane a été violemment attaqué sur Twitter.
Un utilisateur répondant au pseudo de Langemax sur le réseau social a répondu à un tweet posté par la SuperNanny Sylvie Jenaly, laquelle célébrait la performance du petit Dylan dans The Voice Kids et affichait son amour pour Slimane, le gagnant de la saison 5 de The Voice. « Comment tu peux aimer Slimane c’est un arabe et en plus PD », lui objecte-t-il odieusement.
Un tweet qui n’est pas passé inaperçu, notamment auprès du premier intéressé, Slimane.
Cinq heures après le message raciste et homophobe (un outing, pratique qui vise à révéler l’homosexualité d’une personne sans le consentement du principal concerné, doublé du qualificatif « PD »), le chanteur a répondu de la plus belle des façons.
« Arabe, ‘pd’, black, musulman, juif, français, hétéro, amoureux des fleurs ! Qui que je sois, je suis bien heureux de ne pas être vous », lui a-t-il écrit. Un message largement retweeté, qui a provoqué également une salve de tweets furieux adressés à ce raciste homophobe. Des personnalités comme Cartman ou Marie Fugain n’ont pas manqué de « signaler » l’individu à Twitter. « Dur de ne pas répondre à ce genre d’imbécile, mais je reconnais que c’est difficile. Je t’envoie des bises, de l’amitié et t’inquiète pas », lui a écrit Maurane.

Irlande du Nord : selon la justice, le mariage homosexuel n’est pas un droit

Sollicité par un homme résidant en Irlande du Nord, qui avait contracté un mariage homosexuel à Londres en 2014, et qui estimait que la non-reconnaissance de son union en Irlande du Nord était une discrimination, le président de la Haute-Cour de Belfast, Sir Declan Morgan, a jugé le 17 août que le mariage des personnes de même sexe est une question politique, et ne relevant pas de la Convention européenne des droits de l’homme.
Se basant sur la décision Chapin et Charpentier c. France de la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH), rendue en juin 2016, Sir Declan Morgan a conclu que les droits du plaignant « n’avaient pas été violés ». En effet, « la Cour de Strasbourg a statué que le mariage de même sexe n’est pas un droit relevant de la Convention », explique-t-il dans sa décision. « Les gouvernements et les Parlements sont libres de le légaliser, mais ils ne sont pas obligés de le faire », précise le juge de Belfast.
Le 9 juin 2016, la CEDH, chargée de veiller au respect de la Convention européenne des droits de l’homme, avait rappelé que ce texte ne comportait pas de droit au mariage homosexuel, tant au titre du droit au respect de la vie privée et familiale (art.8) qu’à celui de se marier et de fonder une famille (art. 12). La décision des juges de Strasbourg répondait à l’affaire e des « mariés de Bègles », le couple uni par Noël Mamère en 2004, qui avaient vu leur mariage annulé par la justice française, une annulation confirmée par la CEDH.
Elle rappelait que la question est « régie par les lois nationales des Etats contractants », et que « les Etats demeurent libres de n’ouvrir le mariage qu’aux couples hétérosexuels ».
Sir Declan Morgan a précisé dans sa décision que la Commission des droits de l’homme de la province avait estimé en 2012 que « la restriction du mariage aux couples de sexe opposé ne viole aucun droit international, tant des traités internationales que de la jurisprudence de la CEDH et du Comité des droits de l’homme des Nations-Unies ».
L’Angleterre et le Pays de Galles ont légalisé le mariage homosexuel en 2013, l’Écosse en 2014
En Irlande du Nord seul existe le « partenariat civil », union civile instituée dans tout le Royaume-Uni pour les couples de même sexe, en 2004.

Barcelone

Sense8 de retour sur un site porno ?

Netflix avait décidé d’accorder aux fans de la série produite par les Wachowski un final digne de ce nom, une fin de deux heures dans un épisode spécial.
Mais alors que les pétitions pour une troisième saison circulent encore, le site pornographique xHamster propose son aide.
Le 16 août, le blog de xHamster a publié une lettre d’intention à l’adresse des sœurs Wachowski pour reprendre Sense8.

XHamster page sent a letter to Lana & Lilly. #GiveSense8Season3 pic.twitter.com/W3gkIotrCZ
— Sense8 Worldwide (@Sense8Worldwide) August 17, 2017

C’est le vice-président du site, Alex Hawkins, qui a signé une lettre ouverte adressée aux soeurs Wachowski dans laquelle il explique pourquoi cette solution semble appropriée, affirmant y avoir réfléchi « depuis l’annonce de l’annulation ».
Leur offre est de laisser xHamster produire une nouvelle saison avant la fin spéciale de deux heures prévue sur Netflix.
« Nous savons que nous serions un choix bien étrange, mais il y a cinq ans on riait de l’idée de séries originales produites par Netflix », dit-il. Il met également en avant un des sites « les plus visités au monde », devant « New York Times, ESPN ou le Daily Mail« .

Canada : une publicité qui ne passe pas

Éduc’alcool a dû retirer sa publicité, où l’on pouvait lire le slogan de l’organisme #fêtetonchoix et qui avait été superposée sur le drapeau arc-en-ciel de la communauté LGBT  trois heures après sa diffusion.
Selon le responsable de la gestion des médias sociaux pour Éduc’alcool, Éric Beaulieu, ni Éduc’alcool ni l’équipe des médias sociaux ne voulaient sous-entendre que l’homosexualité était une question de choix.
«Évidemment, il y a eu un manque de sensibilité de la part du designer d’avoir superposé ce slogan avec le drapeau LGBT. En plus, les designers de cette équipe-là sont tous membres de la communauté LGBT, alors ils sont vraiment atterrés de tout ce qui s’est passé», a-t-il ajouté.
Éduc’alcool n’en est pas à sa première bavure dans le cadre du festival Fierté Montréal. L’an dernier, une publicité avait choqué la communauté LGBT.
Un homme déguisé en femme et une femme déguisée en homme y disaient que, malgré les apparences, la personne doit connaître son sexe pour savoir le nombre de consommations conseillées.
Éduc’alcool est un organisme indépendant et sans but lucratif.
Il regroupe des institutions parapubliques, des associations de l’industrie des boissons alcooliques et des personnes provenant de divers milieux (santé publique, universités, journalisme) qui, conscients de leur mission sociale, mettent sur pied des programmes de prévention, d’éducation et d’information pour aider jeunes et adultes à prendre des décisions responsables et éclairées face à la consommation de l’alcool.

Canada : L’Université de Montréal s’implique dans la cause LGBT

L’Université de Montréal  est devenue mercredi le troisième établissement post-secondaire canadien à s’associer à l’organisme Fierté au travail Canada, qui vise à améliorer les conditions d’inclusion des travailleurs issus de la communauté LGBT.
L’organisme, fondé en 2008, organise des événements éducatifs et communautaires  afin de «célébrer les employeurs canadiens les plus inclusifs et offre aux professionnels LGBT et à leurs alliés l’occasion de faire connaissance», peut-on lire sur le site web de Fierté au travail Canada. En plus de l’Université de Montréal, les deux autres établissements scolaires partenaires de cette organisation sont l’Université Laval et l’Université de Toronto.
Au cours des prochains mois, l’Université se basera sur les recommandations de cet organisme afin de mettre en place un plan d’action qui permettra de rendre son milieu de travail plus inclusif en tenant compte «des différentes orientations sexuelles, identités et expressions du genre». Le vice-recteur aux ressources humaines et à la planification de l’UdeM, Jean Charest, a affirmé sur le site web de l’université qu’«accueillir la diversité et combattre les préjugés passent principalement par l’éducation, et c’est dans l’ADN de l’Université de Montréal de contribuer à cette ouverture d’esprit chez ses étudiants».

Kordale et Kaleb, les deux papas préférés du web

Kaleb Anthony et Kordale Lewis, couple gay star d’Instagram, et leurs quatre enfants ont été choisis par la marque suédoise Acne Studios pour incarner leur dernière collection.
Originaires d’Atlanta, ils postent régulièrement des photos de leurs quatre enfants âgés de 6 mois à 10 ans. On découvre alors une famille à la piscine, dans une salle de bain à l’heure du brossage des dents, sur le chemin de l’école, à l’heure de la sieste… Des morceaux de vie quotidienne qui régalent les 170 000 abonnés du couple et qui donnent un trait du clan familial d’aujourd’hui. « Nous sommes en 2017. Une famille moderne peut être un couple interracial, une famille moderne peut être un couple gay, une famille moderne peut être un couple hétérosexuel. Une famille moderne est une famille où les enfants sont aimés et dont tous les membres aiment passer du temps ensemble. Peu importe ce que sont leurs préférences sexuelles ou la couleur de leur peau », expliquent les deux hommes dans un entretien accordé à i-D magazine.
La campagne a été mise en scène par le duo néerlandais Inez et Vinoodh, qui ont photographié les deux papas et leur famille vêtus des dernières pièces de la collection unisexe d’Acne  dans une chambre d’hôtel de New York.
La collection est disponible en boutique et sur le site de la marque à compter depuis le 17 août 2017 ainsi qu’une publication gratuite en édition limitée, comprenant une interview de Kordale et Kaleb.

Ouganda: La communauté LGBT annule la Gay Pride sous la pression policière

Après l’interdiction du gala d’ouverture, les organisateurs ont décidé, par mesure de sécurité, que la parade des fiertés n’aurait pas lieu cette année.
Kasha Jacqueline Nabagesera, la militante ougandaise des droits des LGBT a expliqué au journal Le Monde avoir subi des pressions de la part du révérend Simon Lokodo, ministre de l’éthique et de l’intégrité afin que la Gay Pride prévue le samedi 29 août prochain ne puisse se dérouler.
La communauté LGBT ougandaise s’apprêtait pourtant à fêter sa fierté dans une grande discrétion en évitant la médiatisation.
« Ils ont interdit l’événement en prétextant que nous étions en train de “recruter”, a relaté Kasha Jacqueline Nabagesera au Monde.
Des menaces physiques et d’arrestation à l’encontre des activistes LGBT ougandais ont même été brandies, selon elle.
Mais cela n’aura pas suffi et la police ougandaise a d’abord investi mercredi 16 août le lieu où devait se dérouler le gala d’ouverture de la Pride 2017 avant de s’en prendre à tous les espaces qui devaient recevoir des participants aux événements de la manifestation LGBT.
Devant de telles pressions, les organisateurs ont décidé d’annuler purement simplement la pride et a préféré jouer la sécurité.
L’organisation d’une Gay Pride dans ce pays d’Afrique s’avère très difficile puisque l’année dernière, déjà, une descente de police avait conduit à un report de la date de l’édition 2016 et à sa tenue presque confidentielle au bord du lac Victoria.
L’homosexualité y est passible de prison et plusieurs responsables politiques importants, dont la présidente du Parlement, cherchent à renforcer la pénalisation avec une nouvelle loi plus répressive.