Nantes :les « marches des fiertés » à nouveau dégradées

Les marches des fiertés homosexuelles, rue Beaurepaire, dans le centre-ville de Nantes, ont à nouveau été dégradées. De la peinture blanche a été projetée sur l’escalier aux couleurs arc-en-ciel, et les abords ont été tagués « dictature LGBT ».
Johanna Rolland, maire de Nantes, condamne : « Ne laissons pas de place à l’homophobie et à l’intolérance : cette dégradation ne doit pas effacer l’attachement des Nantaises et des Nantais à ces marches et la mobilisation dont ils ont déjà fait preuve à deux reprises pour les repeindre collectivement aux couleurs de l’égalité. »
La Ville de Nantes dit porter plainte et s’engage à « intervenir au plus vite pour effacer les dégradations ». Johanna Rolland apporte son soutien à l’association Nosig, le centre LGBTI + de Nantes, qui a pris l’habitude de repeindre ces marches.

Poster un commentaire

Classé dans info

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.