Archives mensuelles : août 2019

Nancy : deux mineurs présentés à un juge pour une agression homophobe

Deux mineurs de 15 et 17 ans doivent être présentés, samedi 31 août, à un juge des enfants pour une agression homophobe visant deux hommes il y a huit jours dans le centre-ville de Nancy (Meurthe-et-Moselle). Ils sont soupçonnés de « violences en réunion aggravées en raison de l’orientation sexuelle des victimes ». Un troisième mineur sera présenté ultérieurement à un juge des enfants pour les mêmes faits.
Les deux victimes, qui ont déposé plainte, se sont vu délivrer des ITT  d’un jour et de deux jours.
Cinq mineurs et une majeure avaient été placés en garde à vue jeudi dans les locaux de la Sûreté départementale. Le plus jeune des agresseurs présumés, âgé de 15 ans, est déjà connu de la justice et suivi par la protection judiciaire de la jeunesse, selon le procureur. Les trois autres personnes ont été relâchées sans qu’aucune charge ne soit retenue contre elles.
Dans la nuit du 22 au 23 août, sur la place Carnot, deux hommes, accompagnés de trois amies, avaient été pris à partie par un groupe de six jeunes tenant des propos liés à leur homosexualité. L’un des deux hommes avait été visé par un bâton, puis avait reçu « plusieurs coups de poing au visage donnés par plusieurs individus du groupe adverse ».

Poster un commentaire

Classé dans homophobie

USA: une marche de la «fierté hétérosexuelle» à Boston

Depuis plusieurs semaines, la «Straight Pride Parade», par opposition aux Gay Pride suscite la controverse.
Des sympathisants pro-Trump vont défiler pour «défendre l’hétérosexualité» face à des contre-manifestants les traitant d’homophobes et d’extrémistes ce samedi .
Son président, John Hugo, 56 ans, candidat malheureux à un siège au Congrès en 2018 et sympathisant déclaré de Donald Trump, assure que le défilé, qui doit démarrer à midi dans le centre de Boston n’a rien d’homophobe ni d’extrémiste.
«Il n’y a aucun raciste dans notre groupe», a-t-il indiqué. «Vous devriez venir à nos réunions, c’est comme les Nations unies».
Sur son site internet, son organisation, intitulée «Super Happy Fun America», affirme vouloir «célébrer la diversité et la culture de la communauté hétéro», qui constituerait une «majorité opprimée» dans un État du Massachusetts acquis aux démocrates, premier État américain à légaliser le mariage homosexuel en 2004.
Mais certains des intervenants annoncés sont des figures de l’«alt-right» (l’extrême droite) américaine, comme Milo Yannopoulos, invité d’honneur du défilé et ex-contributeur du site d’informations Breitbart News, ou Enrique Tarrio, membre de l’organisation exclusivement masculine des «Proud Boys», groupe new-yorkais considéré comme «haineux» par le Southern Poverty Law Center, qui suit les groupes extrémistes américains.
Dans ce contexte, plusieurs organisations anti-Trump et défenseurs de la communauté gay ont appelé à contre-manifester samedi et à bloquer la marche hétérosexuelle, au parcours d’environ deux kilomètres, autorisé par la mairie.
Une autre «Straight Pride» organisée samedi dernier dans la ville de Modesto, en Californie, avait réuni quelques dizaines de manifestants et environ 250 contre-manifestants, selon le journal local The Modesto Bee.
John Hugo assure vouloir éviter toute violence samedi.
«La violence ne commencera pas chez nous, mais on se défendra s’il le faut», a-t-il déclaré.

Poster un commentaire

Classé dans info

Le match Metz-PSG interrompu pour une banderole jugée homophobe

Vendredi 30 août, la rencontre de Ligue 1 de football entre Metz et le Paris Saint-Germain a été interrompue pendant trois minutes après le déploiement d’une banderole jugée homophobe par les Ultras messins, en plein débat sur les injures lancées des tribunes.
« LFP, PSG, laisse-moi te chanter, d’aller te faire en…., je passerai pas à la TV, parce que mes mots sont pas très gais », ont écrit les supporters mosellans, en faisant référence à la chanson d’Angèle « Balance ton quoi ». Un message qui a suivi des chants insultants adressés à la Ligue nationale (« La Ligue, on t’enc… ») avant le coup d’envoi, cette fois parti du virage est.
C’est la première fois qu’un match du PSG est interrompu pour cette raison, deux jours après l’interruption du match Nice-Marseille. La rencontre avait été arrêtée 12 minutes mercredi après le lancement dans les tribunes du refrain, à caractère homophobe, « Les Marseillais c’est des pé… ».
Dans la foulée, la Brigade Sud de Nice avait multiplié les banderoles provocatrices et jouant sur les mots, d’abord avec le message: « Bienvenue au groupe Ineos, à Nice aussi on aime la pédale », ce dernier mot écrit en lettres arc-en-ciel comme le drapeau de la communauté LGBT.

Poster un commentaire

Classé dans info

Découverte d’une seconde mutation génétique résistante au virus du sida

Une mutation génétique extrêmement rare, responsable d’une maladie musculaire touchant une centaine de personnes, crée une immunité naturelle contre le virus du sida, ont rapporté jeudi des chercheurs espagnols qui espèrent que ce sera une piste pour de nouveaux médicaments anti-VIH.
Une première mutation était bien connue jusqu’à présent: celle découverte après avoir été transmise au fameux « patient de Berlin », Timothy Brown, guéri du VIH grâce à une greffe de cellules-souches contenant une mutation rare du gène CCR5, qui confère une immunité naturelle contre ce virus.
La nouvelle mutation concerne un autre gène (Transportine-3 ou TNPO3) et est beaucoup plus rare: elle a été découverte il y des années chez une même famille en Espagne, atteinte d’une maladie musculaire ultra-rare, appelée dystrophie musculaire des ceintures de type 1F.
Les médecins se sont aperçus que des chercheurs sur le VIH s’intéressaient séparément au même gène, car il joue un rôle dans le transport du virus à l’intérieur des cellules. Ils ont donc contacté des généticiens de Madrid, qui ont eu l’idée de tenter d’infecter, en laboratoire, du sang des membres de cette famille espagnole avec le virus du sida.
L’expérience livra une surprise: les lymphocytes de ceux qui avaient cette maladie musculaire ultra-rare étaient naturellement résistants au VIH. Le virus n’arrivait pas à rentrer dedans.
« Cela nous aide à comprendre beaucoup mieux le transport du virus dans la cellule », explique en français à l’AFP José Alcami, le virologue de l’Institut de santé Carlos III à Madrid qui a mené ces recherches publiées dans la revue américaine PLOS Pathogens. Le VIH est certes le mieux connu de tous les virus, dit-il, « mais il y a encore beaucoup de choses qu’on connaît mal. Par exemple, on ne sait pas pourquoi 5% des patients qui sont infectés ne développent pas de sida. Il y a des mécanismes de résistance à l’infection qu’on comprend très mal ».
Le chemin est encore long pour exploiter cette faille afin de produire un nouveau médicament. Mais la découverte de cette résistance naturelle confirme que le gène TNPO3 est une autre cible intéressante pour barrer la route au virus.
source: http://reloaded.e-llico.com/

Poster un commentaire

Classé dans Sante

Nice Cyprien : « Ces chants ne visent pas la communauté gay »

Poster un commentaire

Classé dans homophobie

Les Eternels : un premier super-héros ouvertement gay

Parmi tous les projets Marvel annoncés ces derniers mois, il y en a un qui intrigue plus que les autres. Il s’agit du long-métrage centré sur « Les Éternels », un groupe de la Maison des Idées peu connu du grand public. Le projet refait parler de lui puisqu’il sera le premier film de la firme à mettre en lumière un personnage ouvertement gay.
C’est un pari relativement risqué que de mettre en scène des personnages inconnus des fans du Marvel Cinematic Universe (MCU), mais Marvel Studio a déjà réussi par le passé ce genre de challenge avec Les Gardiens de la Galaxie, des individus anonymes pour le spectateur lambda. La suite, on la connaît avec un succès critique et public total. Les Éternels semble prendre la même direction puisque la production n’hésite pas à assurer le coup avec un casting conséquent.
Au micro de Good Morning America (relayé par The Playlist), Kevin Feige, le grand président de Marvel Studio, est revenu sur la diversité qui animera Les Éternels. Car un des protagonistes sera le premier super-héros ouvertement homosexuel de l’univers cinématographique Marvel. Tandis que le boss ne veut pas encore révéler l’identité de ce dit personnage, il précise cependant que ce dernier ne sera pas définit que par sa sexualité :
Il est marié, il a une famille, cela fait partie de son identité.
Des spéculations affirment cependant que Ikaris, joué par Richard Madden, pourrait être le personnage gay du long-métrage. Outre Richard Madden, Bryan Tyree Henry, Salma Hayek et Angelina Jolie, c’est Kit Harrington qui vient récemment de rejoindre le casting, confirmé dans la peau de Dane Whitman, alias Le Chevalier Noir, bien connu des lecteurs de comics.
Mis en scène par Chloé Zhao, Les Éternels est prévu pour le 4 novembre 2020 dans les salles de cinéma. On y verra l’affrontement entre une ancienne race d’êtres humains, les Eternels, qui peuvent manipuler l’énergie cosmique et ont été créés par les Célestes afin de protéger la Terre, et leurs homologues, les Déviants.

Poster un commentaire

Classé dans info

Portugal: des WC transgenres à l’école

À la rentrée, les adolescents transgenres du pays auront la possibilité de choisir leurs toilettes ou leurs uniformes à l’école. Une nouvelle directive du gouvernement socialiste contre laquelle ferraillent les conservateurs.
“Écoles. La guerre des WC inclusifs”, titrait le 22 août le journal i. Depuis quelques jours, un vif débat anime la classe politique à propos de l’identité sexuelle à l’école. En cause : une nouvelle directive gouvernementale permettant aux adolescents de 16 à 18 ans de déclarer leur changement de genre à leur établissement scolaire, avec l’accord de leurs parents.
Le texte autorise les adolescents concernés à choisir les toilettes ou l’uniforme correspondant à leur identité ou à se présenter en classe sous leur nouveau prénom. “Cette mesure provoque une petite tempête au sein de la société, annonçait en manchette le journal i. La droite et la gauche sont très divisées.”
Une pétition, qui compte 32 000 signataires à ce jour, circule en ligne pour demander le retrait de cette mesure.
source: www.courrierinternational.com

Poster un commentaire

Classé dans info

Clermont-Ferrand:le syndicat étudiant UNEF dénonce les messages postés sur un groupe Facebook d’étudiants en première année de médecine

À quelques jours de la rentrée, le syndicat étudiant UNEF dénonce les messages postés sur un groupe Facebook d’étudiants en première année de médecine à l’Université de Clermont-Ferrand.
Le syndicat étudiant publie des captures d’écrans des textes postés parlant des bizuths : « Les bizuths c’est des p*, des conna*[…], une bonne bizuth est une bizuth qui su… ».
On peut y lire des propos sur le président incitant à des agressions sexuelles lors de bizutages, relevant de l’homophobie et du racisme.
L’UNEF réclame « la mise en place d’actions de sensibilisation contre le bizutage et le harcèlement sexuel sur l’ensemble de l’UCA (personnels et étudiant·e·s). Ainsi que des sanctions contre ceux qui ont des comportements sexistes, racistes et homophobes, qui organisent les bizutages, ou qui ferment les yeux sur ces pratiques intolérables ! »
Le syndicat rappelle également que plus de 25% des jeunes LGBT+ sont harcelés au moins une fois pendant leurs études.
L’Université a déjà mis en place une cellule d’écoute et d’accompagnement sur le harcèlement sexuel en septembre 2018, joignable au 07 88 91 82 86.

Poster un commentaire

Classé dans info

USA: les commentaires homophobes cachés dans le jeu Ion Fury

 Ion Fury est un jeu de tir à la première personne (souvent appelé Doom-like et FPS), qui cartonne sur Steam et qui est développé par Voidpoint. Récemment, le jeu s’est retrouvé sous le feu des projecteurs à cause de ses développeurs qui ont caché des blagues homophobe à l’intérieur.
Dans un premier temps, ce sont des commentaires sexistes et transphobes sur le discord de Ion Fury par les développeurs qui ont mis le feu aux poudres. Ils se sont défendus en disant qu’il s’agissait de montages photoshop.
Sauf que les joueurs ont continué à creuser et ont découvert que les développeurs avaient aussi caché des blagues homophobes dans leur jeu. Une salle secrète du jeu où l’insulte « fagbag » a été découverte. Ils ont aussi nommé les bouteilles de shampoing « Ogay », un jeu de mots avec la marque de soin pour le corps « Olay » et le mot « gay ».
Face à ces découvertes, Ion Fury a reçu une multitude de commentaires négatifs sur Steam. Les développeurs ont alors annoncé qu’ils allaient supprimer ces deux blagues et qu’ils présentaient leurs excuses à la communauté LGBT. Ils ont aussi promis qu’ils feraient un don de 10 000 dollars à une association.
Sauf que ce lundi 26 août, revirement de situation ! Voidpoint a publié un communiqué où ils annoncent faire machine arrière et qu’ils refusent que leur jeu et son contenu soient censurés. Une prise de position que de nombreux joueurs du jeu ont malheureusement félicité sur les réseaux et aussi dans les commentaires Steam.
source : https://gaming.gentside.com

Poster un commentaire

Classé dans info

Par un regard

Quand Tom se rend compte qu’il est tombé amoureux d’un garçon, Bastien, sa vie bascule : le monde hostile du lycée qui l’entoure lui fait vite comprendre qu’il n’aura pas une vie lycéenne aussi belle qu’il l’espère. Gaëlle, lycéenne également, est secrètement en couple avec Lola, mais quand toutes deux décident de l’annoncer à leurs parents, la vie de l’une d’entre elles est chamboulée… 🎬
Un film écrit, produit par : Théodore Tomasz.
Réalisé par : Théodore Tomasz & Lucas Dubessy.
Avec : Enzo Tomasini, Apolline Maillard, Bruno Ribuot-Hirsch, Ethan Berrebi et Victoria Guilloux.
Plus d’actualités sur le film :
Facebook : https://www.facebook.com/parunregardfilm

Poster un commentaire

Classé dans courts metrages