Strasbourg : Trois hommes en garde à vue pour une agression homophobe hier quand ils ont menacé de brûler un jeune gay qui tenait un drapeau arc-en-ciel

La Gay Pride, marche des visibilités LGBTI, a rassemblé plus de 6000 personnes ce samedi après-midi dans un cortège de chars techno qui a rythmé le centre-ville de Strasbourg
Parmi les chars, celui de du Conseil de l’Europe qui soutient toutes la Gay Prides dans tous les pays, alors que plusieurs pays interdisent encore ces marches de la fierté homosexuelle.
Trois hommes ont été interpellés samedi dans la soirée  pour avoir proféré des insultes homophobes à la fin de la Marche des Visibilités. Ils sont également soupçonnés d’avoir brûlé un drapeau arc-en-ciel, a-t-on appris dimanche auprès de la police.
À proximité de la gare de Strasbourg, des personnes ayant défilé dans l’après-midi pour cette 18ème marche strasbourgeoise se sont vues arracher leur drapeau arc-en-ciel, symbole de la lutte pour les droits des personnes LGBT.
Le drapeau a été brûlé et des injures homophobes ont été proférées, a indiqué la police.
Selon Alain Fontanel, premier adjoint au maire de Strasbourg, le jeune tenant le drapeau arc-en-ciel a été menacé d’être brûlé.
Une 30aine de militantes Pink Bloc ont manifesté tout au long de la Gay Pride strasbourgeoise pour fustiger la récupération commerciale de cette marche et promouvoir une lutte moins festive, plus politique et anticapitaliste.

Poster un commentaire

Classé dans info

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.