L’agresseur de Julia Boyer condamné la prison ferme

Le tribunal a condamné l’agresseur de Julia Boyer pour « violences commises en raison de l’identité de genre » à 10 mois de prison dont 6 mois ferme. Il écope aussi d’une mise à l’épreuve de deux ans et d’une interdiction de contacter la victime et d’apparaître aux abords de son domicile.
Julia est indemnisée à hauteur de 3.500 euros. Les trois associations parties civiles sont indemnisées à hauteur de 1.500 euros chacune.
Au sortir du procès, Julia a réagit au jugement prononcé par le tribunal : « La justice française a fait son travail », a estimé la jeune femme de 31 ans.
Même ressenti du côté de l’avocat des parties civiles qui estime que c’est une « victoire » puisque le caractère « discriminatoire du délit en raison de l’identité de genre » a été retenu.
L’avocate de la défense a regretté quant à elle « une peine sévère qui vient sanctionner l’aspect médiatique de ce dossier » tout en condamnant les actes de son client.
Le prévenu avait la parole en dernier : “Je n’ai rien contre le genre des personnes. En prison, j’ai beaucoup réfléchi, j’ai beaucoup regretté. Je présente mes excuses, j’espère qu’il accepte mes excuses.” a t’il déclaré

Poster un commentaire

Classé dans info

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.