USA: le département d’Etat fait appel de la naturalisation du fils d’un couple gay juif

Le département d’Etat américain a fait appel de la décision d’un tribunal fédéral qui a renversé son refus d’accorder la citoyenneté à l’un des deux jumeaux né d’un couple juif homosexuel.
Andrew Dvash-Banks, un citoyen américain, et Elad, un Israélien , sont les papas de deux petits garçons: Ethan et Aiden. Les jumeaux, conçus avec le sperme des deux hommes et des ovocytes d’une seule donneuse anonyme, sont nés par gestation pour autrui alors que le couple israélo-américain vivait au Canada, où il se sont mariés en 2010 – une union reconnue quelques années plus tard aux Etats-Unis.
En septembre 2016, le mère porteuse a donné naissance aux deux garçons au Canada où le couple s’était installé après s’être mariés en 2010, parce qu’ils étaient incapables de le faire en Israël ou aux États-Unis.
La mère porteuse portait deux embryons: l’un du père israélien, Elad, l’autre du père américain, Andrew. Mais seul Aiden a eu la nationalité américaine quand la famille a déménagé aux Etats-Unis quelques mois après la naissance des jumeaux.
Le petit garçon aurait dû avoir la nationalité américaine dès sa naissance, comme cela a été le cas pour son jumeau, a déclaré un juge fédéral de Californie. La citoyenneté américaine n’avait pas été accordée à Ethan Dvash-Banks, au motif qu’il n’était pas le fils biologique de son père américain.
Peu après la naissance des jumeaux, les pères sont allés au consulat américain à Toronto pour demander la citoyenneté américaine pour leurs fils. L’officier d’état-civil sur place leur a demandé des « détails très personnels » sur la conception des jumeaux, conduisant les deux hommes à quitter le consulat « choqués, humiliés et blessés », selon la plainte originale déposée en 2018 par Immigration Equality, une organisation de défense de droits des immigrants LGBT, et le cabinet d’avocat Sullivan & Cromwell.
Dans une décision de février, John Walter, le juge du tribunal de Los Angeles, a déclaré que le département d’Etat avait eu tort de refuser le citoyenneté au garçon de deux ans Ethan Dvash-Banks parce que la loi américaine ne demande pas qu’un enfant atteste d’une relation biologique avec ses parents si les parents étaient mariés au moment de leur naissance.
Andrew et Elad Dvash-Banks ont commenté la décision d’appel du département d’Etat.
« Nous sommes outragés que le département d’Etat soit si déterminé à faire du mal à notre famille et à la communauté LGBT, ont-ils déclaré dans le communiqué. Le combat n’est pas fini, et nous ne nous arrêterons pas tant que notre famille ne sera pas traitée avec équité et égalité. Rien ne peut nous séparer. Nous quatre sommes indestructibles. »
Aaron Morris, le directeur général d’Immigration Equality, a déclaré dans le même communiqué que la décision du gouvernement sur la citoyenneté d’Ethan « est anticonstitutionnelle, discriminatoire et moralement répréhensible ».
voir aussi : http://gays.unblog.fr/search/Andrew%20Dvash-Banks

Poster un commentaire

Classé dans info

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.