Le secrétaire d’Etat Gabriel Attal fait son coming-out dans Libération

Gabriel Attal, 30 ans, ex-porte-parole du groupe LREM à l’Assemblée nationale, et depuis octobre secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Education nationale et de la Jeunesse, a fait son coming out dans les colonnes du quotidien Libération qui lui consacrait son portrait le 13 avril.
Il avait été outé par Juan Branco dans un pamphet titré « Crépuscule », mais n’avait pas réagi publiquement à cette divulgation de son orientation sexuelle, notamment pour préserver son compagnon, explique-t-il dans Libé.
Dans le pamphlet du pro-gilets jaunes Juan Branco, Attal y est érigé en symbole des élites corrompues et de l’endogamie du pouvoir. «Le ministre soupire quand on évoque le sujet. Leur inimitié remonte au lycée, à l’Ecole alsacienne où ils étaient tous deux. Il avoue avoir hésité à porter plainte, mais refuse d’ajouter du ramdam au ramdam. Juan Branco a, notamment, outé sa relation avec un autre macroniste».
« Il y a un truc qui m’a blessé, c’est le fait que Juan Branco s’en prenne à mon père. Il est mort hyper brutalement il y a trois ans… Un cancer foudroyant. Il a eu très mal au ventre. Tout d’un coup, il est allé à l’hôpital et… Dire des saloperies sur lui, dire que j’étais soulagé de sa mort pour vivre mon homosexualité, c’est… », confie-t-il en forme de réglement de compté avec cet auteur honni.
« Sur les réseaux sociaux, on se prend des seaux de vomi sur la tronche toute la journée… Mais malgré cela, je n’ai aucun problème à me lever le matin et à me dire « j’y vais ! ». Et je suis content d’y aller », dit-il encore.
Dans l’entretien, il laisse entendre qu’il ne serait pas contre une GPA « éthique », pour avoir un enfant, si c’était légal en France.Mais il ne veut et ne peut pas s’exprimer à la place de son compagnon.
Après Mounir Mahjoubi, l’ex sécrétaire d’Etat au numérique, c’est le second coming-out au sein du gouvernement.
L’actuel ministre de la Culture, Franck Riester, ouvertement gay, avait, lui, fait son coming-out bien avant d’être nommé à son poste.
https://www.liberation.fr/france/2019/04/23/gabriel-attal-de-ses-propres-zeles_1722937 )

Poster un commentaire

Classé dans coming out

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.