L’Onu exhorte Brunei à renoncer à la peine capitale pour les homosexuels

Michelle Bachelet, haut-commissaire des Nations unies aux droits de l’homme, a demandé lundi au sultanat de Brunei de renoncer à introduire la peine capitale pour homosexualité, adultère ou insultes contre le prophète Mahomet.
« J’appelle le gouvernement à ne pas mettre en vigueur le nouveau code pénal, qui marquerait s’il était appliqué un grave retour en arrière pour la protection des droits de l’homme à Brunei », a déclaré Michelle Bachelet dans un communiqué.
A partir du 3 avril, en vertu d’un nouveau code pénal s’appuyant sur la charia, la loi islamique, la sodomie, l’adultère et le viol seront passibles de la peine de mort par lapidation ou coups de fouet dans l’ancien protectorat britannique.
Le gouvernement de Brunei, pays de 400.000 habitants, a réaffirmé samedi qu’il appliquerait ce nouveau code pénal afin d' »éduquer, respecter et protéger les droits légitimes de tous les individus ».
Brunei applique de facto un moratoire sur la peine de mort depuis 1957, date de la dernière exécution dans le pays.

Poster un commentaire

Classé dans info

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.