Hanouna demande au CSA de lui rembourser l’amende infligée aprés son canular homophobe

Hanouna demande au CSA de lui rembourser l’amende relative à son canular homophobe
Cyril Hanouna a demandé au CSA de lui restituer les trois millions d’euros d’amende que le Conseil avait infligée à l’émission TPMP après un canular homophobe en juillet 2017.
L’animateur de C8 a fait cette demande en chanson, mercredi 27 février, dans son talk show quotidien.
« Oh mon dieu rendez-les moi, les millions du CSA! Enlevez-moi même tout le reste, mais pas la photo de Schrameck. Il m’a pas lâché une seconde, il veut même ma table de ping-pong », a-t-il chanté sur l’air des « Yeux de la mama » de Kenji Girac.
La chaîne C8 avait écopé de cette amende après la diffusion dans TPMP d’une séquence homophobe.
Le CSA, qui avait reçu plusieurs milliers de signalements au sujet de cette séquence, avait jugé que l’animateur avait « eu recours à de nombreux clichés et attitudes stéréotypées sur les personnes homosexuelles ».
L’association Le Refuge avait alors affirmé que l’une des victimes de ce canular l’avait contactée en détresse à la suite de son passage à l’antenne. Un appel inveté par l’association, avait-elle reconu fin 2018, ce qui avait permisà Cyril Hanouna de déposer plainte pour diffamation.
C’est donc sur la base de ce mensonge, qui n’efface en rien le caractère homophobe du canular, que l’animateur revendique aujourd’hui la restitution du montant de l’amende infligée par le CSA.

Poster un commentaire

Classé dans info

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.