La députée LREM Agnès Thill refait parler d’elle

La députée LREM Agnès Thill, qui s’oppose à l’extension de la procréation médicalement assistée (PMA), s’est une nouvelle fois fendue d’un tweet très engagé ce mardi 26 février, en réaction à des propos de Marlène Schiappa sur les femmes devant élever leur(s) enfant(s) seules.
« Et on voudrait créer des conditions pour que des femmes, sans conditions de ressources, enfantent seules et vivent seules avec leur enfant grâce à la PMA pour toutes? », s’interroge ainsi Agnès Thill après ce message de la secrétaire d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes: « Le grand débat a mis en lumière les difficultés des mères isolées. Il n’est pas juste que tant de femmes aient à assurer seules l’éducation de leurs enfants. L’État peut faire plus et mieux pour elles. »
Une sortie de plus pour la députée LREM, qui avait dernièrement suscité une nouvelle levée de boucliers après avoir comparé les « femmes seules » qui souffrent de ne pas avoir d’enfant et veulent bénéficier de la PMA à des « droguées ».
En janvier, elle avait estimé que « l’absence de genre dans le mot parent favorise l’éclosion d’écoles coraniques », à l’occasion de la publication du rapport de la mission parlementaire sur la bioéthique.
L’élue, dont certains députés ont demandé à plusieurs reprises l’exclusion après ses déclarations anti-PMA, avait indiqué la semaine dernière n’avoir reçu qu’une simple « mise en garde » de la part de son parti.
Dans un communiqué, elle avait dit se réjouir « de demeurer membre du mouvement LREM, dont (elle) partage et adhère à toutes les valeurs ». « Je me suis engagée à faire attention à mes propos », y avait précisé la députée de l’Oise, se félicitant que soit « reconnu » qu’elle n’est « ni homophobe ni islamophobe ».
Dans un courrier qu’elle allait envoyer à son président de groupe Gilles Le Gendre, elle demandait désormais « un débat apaisé et serein » et prévient qu’elle déposera plainte en cas de « nouvelle attaque » de la part de ses collègues, notamment sur sa vie privée et sa religion catholique.
Agnès Thill avait déjà été mise en garde à plusieurs reprises auparavant par LREM, notamment pour des propos concernant un supposé « lobby LGBT à l’Assemblée nationale ».

Poster un commentaire

Classé dans info

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.