USA: Inculpé pour avoir divulgué des listes de milliers de porteurs du HIV sur internet

Un Américain accusé d’avoir divulgué sur internet des renseignements sur des milliers de porteurs du virus du HIV à Singapour a été inculpé aux Etats-Unis pour possession et transfert illégal de documents volés, ont annoncé des responsables à Singapour.
Les autorités de Singapour avaient annoncé le mois dernier que des données confidentielles concernant 14.200 personnes porteuses du HIV, la plupart des étrangers, avaient été diffusées sur internet.
Selon ces autorités, Mikhy Farrera Brochez, un ressortissant américain porteur du HIV, avait divulgué ces données, comprenant noms et adresses, après les avoir obtenues d’un partenaire, un médecin de Singapour. Mikhy Farrera Brochez avait été emprisonné à Singapour en 2016 pour avoir dissimulé être porteur du HIV et pour différents délits liés à la drogue. Il avait été expulsé en 2018. Mikhy Farrera Brochez comparaîtra devant un tribunal mercredi. Dans des déclarations plus tôt en février au Straits Times de Singapour, il avait clamé son innocence.
Cette affaire a suscité un tollé à Singapour, en particulier dans la communauté LGBT et parmi les ONG impliquées dans la lutte contre le Sida. Le ministre de la Santé de Singapour, Gan Kim Yong, a assuré récemment que son pays ferait tout pour obtenir l’extradition de Mikhy Farrera Brochez des Etats-Unis, et pour le poursuivre en justice.

Poster un commentaire

Classé dans info

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.