L’accord de libre échange États-Unis-Mexique-Canada laisse les droits LGBT de côté

L’administration Trump a signé un accord commercial avec le Canada et le Mexique exemptant les États-Unis de dispositions en matière de discrimination pour protéger les personnes LGBTI .
Les dirigeants canadien, mexicain et américain Justin Trudeau, Enrique Peña Nieto et Donald Trump ont signé l’accord vendredi dernier en marge du sommet du G20 à Rio de Janeiro.
Le nouvel accord États-Unis-Mexique-Canada, qui vise à remplacer l’accord de libre-échange conclu il y a plus de 20 ans dans l’ALENA, devait à l’origine stipuler à l’article 23 que tous les pays devraient « adopter des réglementations pour aider les employés à lutter contre la discrimination au travail fondée sur le sexe, l’orientation sexuelle et l’identité de genre, et inclure la protection contre le harcèlement sexuel.
Les États-Unis ne disposent pour le moment d’aucune loi fédérale interdisant la discrimination fondée sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre. Jusqu’à présent, seule la moitié des États américains ont adopté des lois régionales anti-discrimination, la plupart contrôlés par les démocrates.Avant la conclusion de l’accord, les républicains du Congrès avaient menacé de ne pas soutenir cet accord s’il incluait de telles protections.
L’accord final, en fait, a reformulé la ligne concernant la protection des LGBTI. Il fait vaguement référence à un engagement à mettre en œuvre « les politiques qu’il juge appropriées pour protéger les travailleurs contre la discrimination dans l’emploi ».
Une note de bas de page relative à l’accord indique que les politiques fédérales américaines en matière de recrutement « suffisent à remplir les obligations » en matière de droits des travailleurs, et « n’exigent donc aucune action supplémentaire » de la part des États-Unis.
La décision a été sévèrement critiquée par les défenseurs des droits des LGBTI.
Sarah Kate Ellis, présidente et directrice générale de GLAAD, a tweeté à propos de cet accord.
«Bien que le nouvel accord commercial USMCA inclue des protections pour les travailleurs LGBTQ, ils sont annulés par une note de bas de page. Une fois de plus, @realDonaldTrump s’adresse aux activistes anti-LGBTQ et gaspille le statut des États-Unis en tant que leader de l’égalité des LGBTQ », a-t-elle écrit.

Poster un commentaire

Classé dans info

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.