Sketch homophobe d’Hanouna. L’appel de détresse était inventé par un ex-bénévole du Refuge

Jeudi 18 mai 2017, Cyril Hanouna piégeait un jeune homosexuel inscrit sur un site de rencontres. Peu après, l’association LGBT Le Refuge affirmait avoir reçu un appel téléphonique du jeune homme en question, qui avait déclaré avoir été harcelé par son père.
Le président de l’association, Nicolas Noguier avait d’ailleurs expliqué que la structure avait reçu l’appel d’un jeune homme affirmant avoir été “outé” – son homosexualité dévoilée au grand jour – et mis à la porte par ses parents. Une information qui était en fait complètement fausse, comme l’a révélé l’Express mercredi.
“Ces propos ont été crus de bonne foi par le président du Refuge, Nicolas Noguier”, explique son avocat, Emmanuel Pierrat, à France Inter. “Ils se sont finalement avérés ne pas être exacts et nous l’avons dit dans les quelques jours qui ont suivi l’émission à l’avocat de Cyril Hanouna. C’est aussi une information connue par le tribunal depuis longtemps. »
L’avocat poursuit : “C’est un ‘écoutant’ qui a lui-même été un jeune tourmenté et en difficulté. Il a sûrement été très ému et choqué par ce qui s’est passé dans l’émission. »
Il a certainement voulu rendre l’émission encore plus inacceptable qu’elle ne l’est déjà, en racontant quelque chose qui ne tient pas debout.
Selon lui, l’association a eu tort de lui confier le bénévolat de la ligne d’écoute de l’association et de ne pas avoir fait assez de vérifications. “Dans la précipitation, le président a cru de bonne foi ce qu’on lui disait… C’est en cherchant ce que l’on pouvait faire pour cette personne qui avait appelé, la localiser, qu’on s’est aperçu du mensonge”, ajoute-t-il. En effet, chaque appel, même anonyme, est traité au Refuge pour pouvoir apporter l’aide nécessaire aux personnes qui sollicitent l’association. Dans tous les cas, assure Emmanuel Pierrat, ce canular avait déclenché une véritable vague d’appels indignés.
“C’est regrettable, mais ça ne met pas en péril notre action. Malheureusement, ça n’annihile pas non plus l’homophobie qui existe dans ce pays” ajoute-t-il. L’association du Refuge ne va d’ailleurs pas poursuivre cet ancien bénévole, précise Emmanuel Pierrat, “même si ça nous fait du tort, parce qu’il est plus à aider qu’à blâmer. Il ne s’occupe plus de ce genre de choses, il a été mis à l’écart”.
Aujourd’hui, une plainte de Cyril Hanouna contre Nicolas Noguier pour diffamation est toujours active. L’affaire doit être jugée devant la 17e chambre du Tribunal de Grande instance de Paris, en mai 2019. “Je vais plaider la bonne foi” explique Emmanuel Pierrat. “Ça reste un canular très malvenu et qui fait plus de dégât que rire”, conclut-il.
Mercredi 28 novembre, l’avocat de l’association a révélé dans les colonnes du magazine de L’Express que cet appel n’a jamais existé. Ce même jour, Cyril Hanouna a tenu à s’exprimer auprès des téléspectateurs de son émission Touche pas à mon poste.
Sur le plateau de C8, Cyril Hanouna a tenu à s’expliquer « Cette histoire je pense qu’elle a un petit peu dépassé tout le monde, même le président du Refuge contre qui je n’ai rien du tout » lance-t-il avant d’expliquer être toujours en très bon contact avec Nicolas Noguier, le président de l’association. « Après cette histoire on a continué à se parler et à s’envoyer des cœurs, il m’appelle ‘son petit frère’ et je lui ai dit que je serai toujours là pour lui et pour Le Refuge » lance l’animateur avant d’ajouter qu’il n’en veut « pas du tout » à l’association.
Cyril Hanouna poursuit et explique avoir été peiné que toute cette histoire ait créé une victime « à cause d’une connerie faite à la télévision en direct. C’était un sketch con, mais c’était pas un sketch homophobe ». L’animateur révèle alors avoir passé un an et demi à essayer de retrouver la personne qui se trouvait à l’autre bout du fil pendant le canular téléphonique afin de l’aider. « On a mis tous les moyens en œuvre mais on n’a pas retrouvé cette personne » lâche-t-il.
Selon Cyril Hanouna, il s’agirait alors fortement d’une victime inventée, mais pour autant l’animateur de C8 n’y voit pas une victoire : « Le seul truc qui m’intéresse c’est qu’il n’y ait pas eu de victime, pas que j’ai gagné ou autre ». Dans un dernier élan, Cyril Hanouna s’adresse à ses fanzouzes : « Je continuerai à soutenir Le Refuge comme je l’ai fait après l’affaire, depuis un an et demi. Je ne les lâcherai pas, et vous non plus, ne les lâchez pas » conclut l’animateur.

Poster un commentaire

Classé dans info

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.