Grande Bretagne : le joueur de rugby gay menacé d’expulsion vers son pays d’origine libéré sous caution du centre de rétention

Un joueur de rugby gay menacé d’expulsion vers le Kenya , où il dit qu’il sera persécuté en raison de sa sexualité, a été libéré sous caution, lui permettant de quitter le centre de rétention où il était détenu.
Kenneth Macharia, qui joue pour Bristol Bisons, un club de rugby gay et inclusif, a fait part de son soulagement après avoir été autorisé à quitter le centre d’immigration où il était détenu depuis près de deux semaines.
Agé de 38 ans et habitant au Royaume-Uni depuis près de 10 ans, il a été libéré sous caution mercredi  lors d’une audience du tribunal de Hatton Cross .
Mais il reste toujours sous le coup d’un risque d’expulsion
Près de 100 000 personnes ont signé une pétition appelant le Home Office à mettre fin à la décision d’expulsion
Le juge Edward Woodcraft a prévenu Kenneth Macharia: « Le fait que je vous ai libéré sous caution ne signifie pas que vous serez toujours autorisé à rester au Royaume-Uni ».
Macharia, ingénieur en conception mécanique de profession, a comparu devant le tribunal par vidéoconférence depuis le centre de rétention pour immigrants Harmondsworth, situé près de Heathrow, où il était détenu depuis le 15 novembre. Il portait un t-shirt RFC Bristol Bisons noir et rose et était soutenu par ses coéquipiers qui portaient également les mêmes chemises.

Poster un commentaire

Classé dans info

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.