Olivier Giroud : il est impossible d’afficher son homosexualité dans le football

Avant le déplacement des Bleus aux Pays-Bas, Olivier Giroud s’est confié au Figaro lors d’un entretien dans lequel il évoque notamment un grand sujet tabou dans le football : l’homosexualité. Pour le joueur de Chelsea, les mentalités ne sont pas près de changer.
« Quand j’ai vu l’Allemand Thomas Hitzl­sperger faire son coming out en 2014, c’était fort en émotion. C’est là où je me suis dit qu’il était impossible d’afficher son homosexualité dans le football, estime-t-il. Dans un vestiaire, il y a beaucoup de testostérone, de chambrage, les douches collectives… C’est délicat, mais c’est comme ça. Je comprends la douleur et la difficulté des gars à faire leur coming-out, c’est une vraie épreuve après un travail sur soi pendant des années. Je suis ultra-tolérant là-dessus, quand j’étais à Montpellier je m’étais engagé dans ce combat en faisant notamment la une de Têtu, à Arsenal quand ils m’ont demandé de porter les « Rainbow Laces » en soutien à la communauté gay, je l’ai fait. Il y a encore beaucoup de travail dans le monde du foot sur ce sujet, c’est le moins qu’on puisse dire. »

Poster un commentaire

Classé dans info

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.