les mesures du gouvernement pour lutter contre l’homophobie

Face à la multiplication des témoignages de victimes de violences homophobes sur les réseaux sociaux ces dernières semaines, le gouvernement a décidé de réagir. Mardi dernier, la garde des Sceaux, Nicole Belloubet, le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, et la secrétaire d’Etat en charge de la lutte contre les discriminations, Marlène Schiappa, se sont rendus dans les locaux de l’association SOS Homophobie et ont présenté plusieurs propositions.
En réponse à cette vague de violences, Christophe Castaner a annoncé le doublement des effectifs de la cellule « haine discrimination » de la plateforme Pharos qui permet de signaler les contenus et comportements illicites sur Internet. Il souhaite également la mise en place de référents LGBT dans les commissariats et groupements de gendarmerie.
De son côté, la garde des Sceaux a évoqué la future possibilité de déposer plainte en ligne, l’amélioration de la formation des magistrats, le développement des référés civils pour bloquer les sites diffusant des contenus haineux sur Internet et « des ordonnances pénales qui permettent de réagir beaucoup plus rapidement », selon les propos rapportés par Reuters.
D’ici la fin de l’année, le gouvernement devrait proposer une feuille de route plus détaillée et tenant compte des propositions des associations. SOS Homophobie réclame une campagne nationale de sensibilisation sur l’homophobie et ses conséquences sur les victimes, une formation initiale obligatoire des enseignants du secondaire, des magistrats, des policiers et gendarmes ainsi que l’augmentation du budget dédié à la lutte contre la haine anti-LGBT.
Selon le dernier rapport de l’association portant sur l’année 2017, les violences homophobes sont en hausse de 15 %. 139 cas ont été recensés en 2017, contre 121 en 2016, soit une agression tous les trois jours. Le ministre de l’Intérieur affirme, pour sa part, que « les violences physiques et sexuelles à caractère homophobe ou transphobe » sont en augmentation de 15 % depuis le début de l’année 2018, avec « 262 faits constatés ».

Poster un commentaire

Classé dans info

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.