USA : un homme a emprunté plusieurs livres pour enfants aux thèmes LGBTQ, pour les brûler en public

Orange City, une ville dans l’État de l’Iowa , s’apprête à organisée l’Orange City Pride, qui célèbre les droits des communautés LGBTQ (lesbien, gay, bisexuel, transgenre ou queer).
Cela ne plait pas à tout le monde, et Paul Dorr, un homme à la tête d’un groupe religieux présenté comme « pro-famille », l’a montré en brûlant au moins quatre ouvrages destinés à la jeunesse abordant ces thématiques
Dorr s’est filmé pendant 30 minutes, au cours desquelles il jette les différents livres dans un brasier, ce vendredi 19 octobre.
Amanda Vazquez, à la tête de la bibliothèque d’Orange City, a averti le conseil d’administration de l’établissement le lendemain, et a alerté les autorités pour déterminer quelle était la marche à suivre. « Brûler des livres appartenant à une bibliothèque publique est une tentative éhontée de mettre fin au débat public et au partage des idées », a dénoncé Mark Stringer, directeur de l’Union américaine des libertés civiles (ACLU) dans l’Iowa.
Les ouvrages aux thèmes LGBTQ, particulièrement lorsqu’ils s’adressent aux plus jeunes, sont régulièrement les cibles de critiques et de rejet dans les bibliothèques. Plus tôt dans l’année, une pétition signée par un peu plus de 300 personnes à Orange City réclamait que les livres abordant ces thèmes soient mis à l’écart et présentés d’une manière différente des autres.

Poster un commentaire

Classé dans homophobie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.