Ouverture d’une enquête policière après l’agression du président d’Urgence Homophobie

Paris Le président d'Urgence Homophobie victime d'une agression dans homophobie Dpqc_ErU8AAqLHSUne enquête a été ouverte mercredi après l’agression dont a été victime à Paris le président d’Urgence Homophobie, une association d’aide aux étrangers LGBT en danger dans leur pays.
Ouverte pour violences commises à raison de l’orientation sexuelle, cette enquête a été confiée au commissariat du Ier arrondissement de Paris.
Les faits se sont déroulés peu après minuit à la sortie d’un restaurant, dans le centre de la capitale, selon Guillaume Mélanie, qui a publié sur Twitter une photo de son visage tuméfié. « Nous fêtions la réception du titre de séjour de l’un de nos bénéficiaires. Nous gênions un peu le passage dans la rue et un homme nous a bousculés un peu violemment », a-t-il expliqué.
« J’ai dit ‘doucement!’, puis un autre homme qui était avec lui m’a dit ‘T’es qu’un sale pédé’, ‘il faut vous brûler’, et m’a envoyé une droite très forte » au visage, a affirmé Guillaume Mélanie, précisant qu’il allait porter plainte dans la journée. « Il faut que nos plaintes soient instruites et pas classées sans suite. Sinon, le sentiment d’impunité va perdurer », a-t-il observé.
Plusieurs agressions à caractère homophobe ont eu lieu dans la capitale ces dernières semaines.
Le 18 septembre, un jeune comédien a été insulté et frappé alors qu’il se trouvait avec son compagnon à la sortie d’un théâtre dans le XXe arrondissement. Le 6 octobre, un couple d’hommes a été agressé par deux personnes dans le XIXe arrondissement alors qu’ils échangeaient un baiser. L’un des auteurs a été condamné à un an de prison ferme.
Affirmant « tout (son) soutien » à Guillaume Mélanie, la maire de Paris Anne Hidalgo a appelé mercredi sur Twitter à « un sursaut collectif » face à cette « série d’actes homophobes ». « Il est hors de question de nous résigner face à cette violence », a-t-elle affirmé, invitant les services de la Préfecture de police, du procureur de Paris, de la Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT (Dilcrah) ainsi que les associations à une réunion sur le sujet à l’Hôtel de Ville.

1 commentaire

Classé dans homophobie

Une réponse à “Ouverture d’une enquête policière après l’agression du président d’Urgence Homophobie

  1. Marc Staigre

    merci vous pouvez aussi voir avec la radio HDR escalier LGBT le mardi de 19h a 20h diffusion Emission sur le 99.1 ROUEN et sur le http://www.radiohdr.net pour que cette article soit dit dans cette Emission

    MARC voir avec GILLE THOMA

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.