Les partisans de la PMA se font entendre

Franceinfo a publié ce jeudi une tribune signée par personnalités politiques, sportives et médiatiques ainsi que des associations favorables à l’extension de la PMA à toutes les femmes et notamment les couples lesbiens.
« Ne vous inquiétez pas pour nos enfants. Ils ont été désirés. Ils ont été attendus, parfois longtemps. Ils sont aimés. Nos familles n’ont pas moins de valeur que les vôtres. Il est insupportable qu’elles soient ainsi scrutées et jugées. Et si nos enfants souffrent de quelque chose aujourd’hui, c’est d’être ainsi rejetés, montrés du doigt par des soi-disant détenteurs de vérité », dénoncent les 90 femmes signataires de la tribune.
Parmi elles figurent la journaliste d’Arte Marie Labory, la députée LREM de l’Allier Laurence Vanceunebrock-Mialon, ou encore l’ancienne capitaine de l’équipe de France féminine de football Marinette Pichon.
La tribune dénonce l’invisibilisation des lesbiennes et des femmes célibataires dans les médias et entendent imposer leur témoignage dans le débat public qui s’intensifie à l’approche du projet de loi promis par le gouvernement pour la fin de l’année.
« Chers journalistes et rédacteurs en chef, pour cinq opposants à la PMA, combien de lesbiennes avez-vous interrogées ? », questionne le texte.
Les femmes qui s’engagent dans cet appel redoutent que ne se reproduise le même phénomène qui avait accompagné le débat sur le mariage gay en 2013 avec une vague de propos homophobes particulièrement haineux.
« Depuis la rentrée et jusqu’à la proclamation de la loi, nous subissons et allons devoir subir leurs arguments, répétés ad nauseam. Ils ne transigeront sur rien, il n’y aura pas de négociations. Et qui parle ? L’Eglise, La Manif pour tous, des philosophes, des ‘intellectuels’ autoproclamés… Personne qui ne soit directement concerné. Personne qui n’ait la science infuse sur la question », constatent-elles.
« Nous ne demandons évidemment pas que les désaccords soient tus et muselés. Mais 75% des Français sont favorables à l’ouverture de la PMA, selon un sondage Ipsos-Sopra réalisé pour France Télévisions en juin 2018. Pourtant, à lire ou regarder les infos, on pourrait avoir l’impression que c’est tout le contraire. C’est ici que les médias sont responsables », pointe la tribune selon laquelle « l’idée préconçue, sans doute même pas exprimée, mais qui s’impose à de nombreuses rédactions, qu’une lesbienne, ce n’est pas très « sexy » médiatiquement ».

Poster un commentaire

Classé dans homoparentalité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.