Archives mensuelles : octobre 2018

Les enfants nés de GPA doivent être reconnus pour Bayrou

Le président du Modem François Bayrou a défendu sur RTL le principe de reconnaître les enfants nés de GPA.
« Comment peut-on ne pas reconnaître un enfant? », a déclaré le leader du Modem interrogé dimanche dans le cadre du « Grand Jury RTL » sur ses positions relatives à l’ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes et de la gestation pour autrui (GPA).
Concernant la PMA, le président du Modem a soutenu le principe de son extension à toutes les femmes. « Ça se pratique tous les jours en Belgique, tous les jours en Espagne. Je connais un grand nombre de personnes qui ont eu recours à cette technique, simplement parce que le désir d’enfant est irrépressible », a-t-il déclaré.
François Bayrou a par contre redit son opposition à la légalisation de la GPA en France, une « marchandisation des enfants » selon lui. »Ce débat viendra et je n’ai pas la répulsion que vous dites sur ce sujet », a encore affirmé François Bayrou .
Toutefois, l’ancien ministre de la Justice soutient la reconnaissance juridique des enfants nés de GPA à l’étranger.
Il a pris pour exemple le cas de l’animateur Marc-Olivier Fogiel. « Vous avez un enfant qui est là. Vous avez beau réprouver la manière dont il a été conçu ou porté, vous ne pouvez pas faire porter ça à l’enfant! », a-t-il dit.

Poster un commentaire

Classé dans homoparentalité, politique

Jean-Michel Blanquer : « L’homophobie est toujours le signal d’une bêtise »

Poster un commentaire

Classé dans homophobie, info

Pologne : gay pride sous tension

A Lublin, dans l’est de la Pologne, la première marche pour l’égalité s’est déroulée dans un climat tendu alors que l’homophobie ne cesse de gagner du terrain dans le pays.
Les forces de l’ordre ont dû repousser avec des gaz lacrymogènes et des canons à eau plus de 300 contre manifestants de droite, voulant protester contre le défilé des militants de la cause LGBT.
La marche pour l’égalité, interdite dans un premier temps par le maire PIS de Lublin, le parti au pouvoir, avait finalement été autorisée par un juge.
Après la dispersion des contre manifestants, le défilé a finalement pu avoir lieu dans une ambiance festive.

Poster un commentaire

Classé dans info

Paris : nouvelle agression homophobe

Quelques jours seulement après plusieurs agressions homophobes déplorées dans la capitale, un jeune homme a témoigné sur Twitter dimanche 14 octobre avoir été victime de faits similaires, photos à l’appui.
« Je pensais jamais que je ferais un tweet comme celui là mais ça n’arrive pas qu’aux autres: j’ai été victime d’une agression homophobe hier soir dans le 15e arrondissement de Paris parce que je portais du make-up », témoigne-t-il, publiant trois clichés, dont un montrant sa lèvre supérieure ouverte.
Dans un second tweet, le jeune homme explique pourquoi il a décidé de rendre cette agression publique: « je préfère l’afficher plutôt que le cacher et montrer qu’on est toujours pas à l’abris même en 2018 ». Dimanche soir, son message comptait plus de 1000 retweets.

Poster un commentaire

Classé dans homophobie, info

Autriche : le mariage gay entrera en vigueur le 1er janvier 2019

L’union entre conjoints de même sexe sera permis en Autriche dès le 1er janvier.
La coalition gouvernementale de droite qui dirige le parlement a annoncé jeudi qu’elle se pliait à la décision de la Cour constitutionnelle rendue l’an dernier qui reconnaissait le droit aux couples homosexuels de se marier
.L’interdiction du mariage entre personnes du même sexe « viole le principe de l’égalité et de la non-discrimination des personnes sur la base de qualités personnelles telles que l’orientation sexuelle », expliquait la Cour à l’appui de sa décision.
Le Parti populaire autrichien (ÖVP) et le Parti de la liberté d’Autriche (FPÖ), respectivement de droite et d’extrême-droite, souhaitaient faire inscrire dans la constitution que le mariage est réservé à l’union d’un homme et d’une femme. Cela aurait invalidé la décision de la cour.
Toutefois, aucun autre parti au parlement n’a voulu s’allier à la coalition pour ce vote qui aurait requis un appui du deux tiers de la chambre.

Poster un commentaire

Classé dans info, internationnal, mariage homosexuel

Autotests de dépistage du sida: les députés prolongent la TVA réduite

Les députés ont voté jeudi en commission une pérennisation du taux réduit de TVA pour les autotests de dépistage du sida, via un amendement des communistes au projet de budget 2019.
Le taux de TVA à 5,5%, en vigueur depuis 2017, est actuellement assuré d’être maintenu jusqu’à fin 2018.
Pour défendre sa pérennisation, les députés communistes ont souligné dans leur amendement que « même si d’importantes avancées ont été réalisées ces dernières années dans le domaine de la lutte contre le VIH à travers, notamment, le développement d’outils de prévention et de traitement, le combat contre cette pandémie reste d’actualité et doit unir le plus grand nombre ».
« En France, entre 30.000 et 50.000 personnes seraient séropositives sans le savoir. Renforcer le dépistage est urgent pour permettre à ces personnes d’être informées et soignées, mais aussi pour interrompre le cycle de transmission », ont-ils ajouté.
Cet amendement au projet de budget 2019, validé par la commission des Finances, devra être revoté dans l’hémicycle la semaine prochaine pour être intégré au texte de loi.

Poster un commentaire

Classé dans Sante

Brésil: la violence se multiplie entre les deux tours de la présidentielle

Julyanna Barbosa, une transsexuelle, a été attaquée par un groupe de vendeurs ambulants lui criant : «Il faut que Bolsonaro gagne pour virer toutes ces ordures de la rue!», a raconté l’ancienne chanteuse du groupe funk Furação 2000. Cette agression lui a valu dix points de suture sur le crâne.
Lundi, c’est un célèbre maître de capoeira, Moa do Katendè, âgé de 63 ans, qui a été assassiné à Salvador, pour avoir eu le malheur de dire qu’il votait pour Fernando Haddad, l’adversaire de gauche de Bolsonaro. Cette figure connue de l’art martial afro-brésilien a reçu 12 coups de couteau.
L’Abraji (Association brésilienne de journalisme d’investigation) a enregistré 137 agressions –62 physiques et 75 sur les réseaux sociaux– contre des journalistes en lien avec la campagne électorale.
Bolsonaro s’est borné à «déplorer» ces agressions, tout en rappelant qu’il avait été lui-même la victime d’un attentat au couteau le 6 septembre .
Avant de durcir le ton: «Nous nous passerons des votes (…) de tous ceux qui pratiquent la violence contre les électeurs qui ne votent pas pour moi» a tweeté l’ex-capitaine de l’armée.
Bolsonaro file vers une nette victoire, avec 58% des intentions de vote contre 29% pour Haddad, selon un sondage.

Poster un commentaire

Classé dans info

Grande Bretagne : la compagnie aérienne Virgin Atlantic va lancer un vol réservé uniquement aux LGBT

Le premier vol réservé uniquement aux LGBT sera bientôt lancé par la compagnie aérienne britannique Virgin Atlantic, a communiqué le quotidien The Guardian.
Toutes les personnes à bord, y compris les membres de l’équipage, seront LGBT, a précisé le média.
Le vol est prévu pour le 28 juin 2019 au départ de l’aéroport international de Londres-Heathrow et à destination de l’aéroport international Newark-Liberty dans la banlieue de New York.
Au cours des huit heures du vol, les passagers pourront voir un programme spécial, animé par l’acteur et le chanteur américain Tituss Burgess. D’autres chanteurs et artistes y prendront également part, selon The Guardian.
Ce vol est organisé en lien avec la WorldPride 2019 qui se déroulera à New York du 12 mai au 30 juin.

Poster un commentaire

Classé dans info

Les partisans de la PMA se font entendre

Franceinfo a publié ce jeudi une tribune signée par personnalités politiques, sportives et médiatiques ainsi que des associations favorables à l’extension de la PMA à toutes les femmes et notamment les couples lesbiens.
« Ne vous inquiétez pas pour nos enfants. Ils ont été désirés. Ils ont été attendus, parfois longtemps. Ils sont aimés. Nos familles n’ont pas moins de valeur que les vôtres. Il est insupportable qu’elles soient ainsi scrutées et jugées. Et si nos enfants souffrent de quelque chose aujourd’hui, c’est d’être ainsi rejetés, montrés du doigt par des soi-disant détenteurs de vérité », dénoncent les 90 femmes signataires de la tribune.
Parmi elles figurent la journaliste d’Arte Marie Labory, la députée LREM de l’Allier Laurence Vanceunebrock-Mialon, ou encore l’ancienne capitaine de l’équipe de France féminine de football Marinette Pichon.
La tribune dénonce l’invisibilisation des lesbiennes et des femmes célibataires dans les médias et entendent imposer leur témoignage dans le débat public qui s’intensifie à l’approche du projet de loi promis par le gouvernement pour la fin de l’année.
« Chers journalistes et rédacteurs en chef, pour cinq opposants à la PMA, combien de lesbiennes avez-vous interrogées ? », questionne le texte.
Les femmes qui s’engagent dans cet appel redoutent que ne se reproduise le même phénomène qui avait accompagné le débat sur le mariage gay en 2013 avec une vague de propos homophobes particulièrement haineux.
« Depuis la rentrée et jusqu’à la proclamation de la loi, nous subissons et allons devoir subir leurs arguments, répétés ad nauseam. Ils ne transigeront sur rien, il n’y aura pas de négociations. Et qui parle ? L’Eglise, La Manif pour tous, des philosophes, des ‘intellectuels’ autoproclamés… Personne qui ne soit directement concerné. Personne qui n’ait la science infuse sur la question », constatent-elles.
« Nous ne demandons évidemment pas que les désaccords soient tus et muselés. Mais 75% des Français sont favorables à l’ouverture de la PMA, selon un sondage Ipsos-Sopra réalisé pour France Télévisions en juin 2018. Pourtant, à lire ou regarder les infos, on pourrait avoir l’impression que c’est tout le contraire. C’est ici que les médias sont responsables », pointe la tribune selon laquelle « l’idée préconçue, sans doute même pas exprimée, mais qui s’impose à de nombreuses rédactions, qu’une lesbienne, ce n’est pas très « sexy » médiatiquement ».

Poster un commentaire

Classé dans homoparentalité

Jean-Baptiste Marteau affiche son soutien à la communauté gay

A l’occasion de la journée internationale du coming-out, le jeudi 11 octobre 2018, le journaliste de France 2, Jean-Baptiste Marteau a affiché son soutien à la communauté gay à travers un message sur Twitter.
Le chroniqueur de l’émission politique au côté de Léa Salamé a exprimé son soutien à la communauté gay en postant un message dans lequel il lève le voile sur son homosexualité : « C’est la journée internationale du #ComingOut. Je pense à tous ces jeunes homos qui n’osent en parler à personne, qui se sentent abandonnés, perdus. Je veux leur dire qu’ils ne sont pas seuls! On peut être heureux, réussir sa vie perso et pro en étant homosexuel #ComingOutDay. »
L’association des journalistes lesbiennes, gays, bi·e·s, trans et intersexes (AJL) a également applaudi son message d’espoir en partageant sa publication : « Journaliste et out ! Merci, @jbmarteau ! #VisibilityMatters », peut-on lire en légende.

Poster un commentaire

Classé dans coming out