Trois personnes, soupçonnées d’avoir frappé des homosexuels, arrêtés

Trois mineurs de 17 et 14 ans, soupçonnés d’avoir agressé et dépouillé à Nîmes de jeunes homosexuels contactés via un site de rencontre, ont été interpellés et présentés jeudi à un juge en vue de leur mise en examen.
« Cinq victimes majeures ont été recensées pour l’instant, mais il pourrait y en avoir d’autres », a indiqué le chef de la Sûreté départementale du Gard Emmanuel Dumas.
Les victimes, qui pensaient rencontrer la personne contactée par le site internet, se faisaient agresser à leur domicile ou dans leur voiture et voler leurs effets personnels: portable, bijoux et ordinateurs, selon la même source.
Certains jeunes hommes frappés par leurs agresseurs se sont vu prescrire entre 1 et 10 jours d’incapacité totale de travail (ITT).
Grâce notamment au recoupement des appels téléphoniques, le groupe criminel de la sûreté départementale a pu identifier et interpeller, mercredi à l’aube, les trois agresseurs: deux mineurs de 17 et un de 14 ans déjà connu des services de police pour vols, violences et trafic de produits stupéfiants.
« Leur motivation était avant tout crapuleuse, mais ils s’en prenaient également à des personnes homosexuelles car ils les pensaient plus vulnérables » et plus réticentes à porter plainte, a ajouté Emmanuel Dumas.

Poster un commentaire

Classé dans homophobie, info

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.