Bruno Julliard, le premier adjoint à la maire de Paris, a démissionné

Bruno Julliard, le premier adjoint d’Anne Hidalgo,a annoncé sa démission et s’est confié dans un entretien au Monde.
Il critique notamment les choix et la méthode d’Anne Hidalgo. A la manière de Nicolas Hulot, Bruno Julliard espère que son départ sera un « sursaut ».
« C’est un choix douloureux, pris en conscience. Depuis plusieurs mois, de vifs désaccords d’orientation et de méthodes de gouvernance nous ont éloignés. Anne Hidalgo m’a proposé de prendre la direction de sa campagne dans la perspective des élections municipales de 2020. J’ai pris, cet été, le temps de la réflexion avant de lui annoncer ce matin que je déclinais sa proposition. Ma démission est la suite logique de cette décision. Au lieu de s’ouvrir et d’engager le dialogue avec les Parisiens pour surmonter les difficultés actuelles, c’est le repli sur l’Hôtel de ville et le déni de sa part qui l’ont trop souvent emporté.
Le redressement nécessiterait des inflexions que je ne peux parvenir à entraîner, pas même à suggérer. Notre complémentarité initiale est devenue une incompatibilité. Je n’y crois plus. Je ne veux pas faire semblant ».
Le premier adjoint à la maire de Paris, Bruno Julliard, a donc décidé de quitter ses fonctions. Il aurait mûri ce choix pendant tout l’été. Bruno Julliard a prévenu Anne Hidalgo ce lundi 17 septembre, dans la matinée.
Bruno Julliard avait été le porte-parole d’Anne Hidalgo aux municipales de 2014. Il a refusé la proposition de la maire de Paris de devenir son directeur de campagne pour les futures élections municipales de 2020.
Il a  tenu à préciser qu’il ne souhaitait pas se présenter lui-même pour cette future échéance électorale :
« Aujourd’hui, une page se tourne. Après dix années de responsabilité dans l’exécutif parisien, je vais désormais réfléchir à un autre avenir professionnel. Ma démission ne répond à aucune stratégie personnelle, aucun plan caché. Je n’imagine pas sacrifier la sincérité de mes convictions pour le confort d’un mandat. Je sais que mon départ suscitera de l’incompréhension et de la déception dans nos rangs. Mais j’espère qu’il permettra un sursaut, que ma décision apportera un éclairage et une prise de conscience utiles. Il est urgent de mettre un terme aux manifestations intempestives des seules ambitions individuelles. Ce qu’attendent les Parisiens, ce sont des propositions concrètes pour améliorer leur cadre de vie ».
Bruno Julliard a dénoncé une gestion inefficace et solitaire de la part d’Anne Hidalgo.

Poster un commentaire

Classé dans info

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.