L’Association Des Familles Homoparentales se plaint des mentions trop restreintes pour les parents dans les questionnaires de l’école

L’ADFH (Association Des Familles Homoparentales) s’est fait entendre le jour de la rentrée des classes, lundi 3 septembre, se plaignant d’une stigmatisation des familles de parents du même sexe, rapporte RTL.
En cause, les formulaires scolaires, qui ne prendraient pas en compte « la diversité familiale ». Leurs sont reprochés de mentionner « Père et mère » au lieu de « Père ou parent »/ « Mère ou parent ».
Sur Twitter, l’ADFH explique : « La stigmatisation commence dès le premier jour de rentrée pour les familles homoparentales ? Nous réclamons (chaque année) que les formulaires scolaires intègrent la diversité familiale. Ici une école à Paris qui pourrait mentionner « Père ou parent » / « Mère ou parent » par exemple ? »
Pour montrer le problème, de nombreux utilisateurs ont posté des photos sous le tweet de l’association. Ces photos montraient les mentions corrigées, rayées, réécrites par des parents homosexuels. « C’est une violence à l’égard des enfants. S’ils ne se retrouvent pas dans le modèle familial proposé par ces formulaires, ils vont se sentir exclus », a plaidé Alexandre Urwicz, président de l’association.

1 commentaire

Classé dans info

Une réponse à “L’Association Des Familles Homoparentales se plaint des mentions trop restreintes pour les parents dans les questionnaires de l’école

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.