François recommande « la psychiatrie » pour les enfants aux penchants homosexuels

Dimanche 26 août, le souverain pontife a évoqué le cas des enfants ayant des orientations homosexuelles, conseillant aux parents d’avoir recours à la psychiatrie.
Après avoir échangé avec huit victimes d’abus sexuels dimanche en Irlande, le pape François a donné une conférence de presse dans l’avion qui le ramenait à Rome. Outre le sujet brûlant de la pédophilie, le souverain pontife a également évoqué l’homosexualité après avoir été interrogé par un journaliste. Lequel lui avait demandé ce qu’il conseillerait à des parents ayant des enfants aux penchants homosexuels.
« Je leur dirais premièrement de prier, ne pas condamner, dialoguer, comprendre, donner une place au fils ou à la fille », a-t-il affirmé, estimant également qu’il fallait tenir compte de l’âge des personnes concernées. « Quand cela se manifeste dès l’enfance, il y a beaucoup de choses à faire par la psychiatrie, pour voir comment sont les choses. C’est autre chose quand cela se manifeste après vingt ans », a-t-il souligné. Et d’ajouter, avec fermeté : « Je ne dirai jamais que le silence est un remède. Ignorer son fils ou sa fille qui a des tendances homosexuelles est un défaut de paternité ou de maternité ».

Poster un commentaire

Classé dans religion

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.