Allemagne : Des fétichistes masqués interdits de gay pride

La police d’Essen a empêché les adeptes de puppy play de prendre part au défilé des fiertés local en se dissimulant le visage.
En se référant à l’interdiction de porter des masques qui, par principe dissimule le visage et donc l’indentité, les policiers ont interdit à plusieurs manifestants fétichistes « puppy » de mettre leurs têtes de chien. lors de la Gay Pride d’Essen.
La police a brandi la menace de poursuites pénales en invoquant une loi de 1985 qui bannit le port de masques dans l’espace public en à l’exception des fêtes populaires, ce qui ne s’applique pas aux gay prides…
L’incident est survenu, selon des témoins sur la Place Willy-Brandt-Platz avant le début de la manifestation, qui a été retardé en conséquence.
Environ 10 à 15 membre de la communauté Puppy ont consenti à se soumettre aux demandes des fonctionnaires de police et ont pu participer à la parade.
« Avec un argument complètement absurde et juridiquement indéfendable la police d’Essen a empêché les membres de la communauté fétiche de participer avec des masques appropriés à la gay pride », s’est plaint un représentant du parti de gauche Die Linke participant à la marche.
Il a exigé des excuses du chef de la police. « On ne peut pas laisser la police d’Essen agir ainsi. Sinon, pour la prochaine pride, même les drag queens seront considérées comme masquées, et bannies », a-t-il fait valoir.

Poster un commentaire

Classé dans info

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.