Angola : Une association LGBT légalisée

L’Association Iris Angola ( Associação Íris Angola ) est devenue la première organisation de défense des droits civiques LGBT +  a être légalisé .
Créeen 2013, l’association fait partie du mécanisme de coordination national angolais pour lutter contre le paludisme, la tuberculose et le VIH / sida.
« Nous apportons une aide psychosociale à la communauté et promouvons la vision de l’autonomisation communautaire [avec] les organisations de la société civile travaillant avec le VIH / SIDA en Angola », a expliqué le directeur de l’association, Carlos Fernandez, dans une interview au site Mambaonline.
« C’est un moment historique » après cinq années d’existence, s’est réjoui Carlos Fernandes, qui a obtenu l’agrément des autorités.
En 2016, l’organisation avait reçu l’approbation du ministère de la Justice et des Droits de l’Homme, mais un certificat officiel d’inscription leur a été délivré ce 8 juin seulement, faute de soutien financier.
Fernandez a déclaré que l’enregistrement n’était pas seulement une réussite et une victoire pour la communauté LGBT + angolaise, mais pour la société civile au sens large, dans un contexte où il reste difficile d’enregistrer les organisations dans le pays.
« Bonne nouvelle », a réagi sur Twitter Iain Levine, l’un des directeurs de l’ONG Human Rights Watch (HRW), en publiant, photo à l’appui, la confirmation du ministère de la Justice.
Iris Angola est l’une des deux associations défendant la cause LGBT en Angola. La seconde n’a pas encore été légalisée.
Dans ce pays d’Afrique australe, la loi ne dit rien sur les homosexuels mais la communauté LGBT affirme faire l’objet de discriminations pour accéder à la santé et l’éducation.
L’Angola est dirigé depuis septembre par le président Joao Lourenço, qui a succédé à José Eduardo dos Santos après trente-huit ans au pouvoir.
Les deux hommes sont issus du Mouvement populaire pour la libération de l’Angola (MPLA), au pouvoir depuis l’indépendance de l’Angola en 1975.
Mais Joao Lourenço s’est démarqué de son prédécesseur en congédiant de nombreux barons de l’ancien régime. Il a autorisé en mars une manifestation de l’opposition, qui avait été largement muselée pendant l’ère Dos Santos.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.