Nantes: Marches aux couleurs de la pride dégradées

Dans la nuit de mercredi à jeudi une ou plusieurs mains ont recouvert en partie en blanc les marches colorées de la rue Beaurepaire à Nantes. Ces marches avaient été peintes le week-end dernier dans le cadre du défilé de la marche des fiertés.
La maire de Nantes, Johanna Rolland, avait demandé la pérennisation de ces marches cette semaine. « C’était prévisible, ce n’est pas vraiment une surpsie pour nous », indique Noé Parpet, le président du centre LGBT de Nantes. « Nous avons reçu des menaces au sein même de nos locaux il y a quelques jours. Nous avons également été prévenus que des individus comptaient repindre les marches dans la nuit de vendredi à samedi dernier ».
D’abord, « il y a eu des graphs avec des termes très violents que la ville a fait disparaître ». Cette fois, ils sont venus cette nuit repeindre les marches en blanc, je suis passé hier soir vers 21 h 30, il n’y avait rien ».
Selon plusieurs sources, la mairie va porter plainte pour « dégradation d’oeuvre »

Poster un commentaire

Classé dans info

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.