Alice Nkom et Mounir Baatour, lauréats du premier Prix IDAHOT 2018 « Pour la Liberté »

A l’occasion de la Journée Internationale contre la LGBTPhobie (homophobie, lesbophobie, biphobie, transphobie), ce 17 mai, Alice Nkom et Mounir Baatour  recevront le premier Prix IDAHOT 2018 pour la Liberté, remis à l’Assemblée Nationale par Fra nçois Croquette, Ambassadeur des Droits de l’Homme. Lauréate de multiples prix pour la défense des droits de l’homme, dont celui d’Amnesty, Alice Nkom est la première femme à avoir été admise au barreau camerounais.
Elle a fondé en 2003 l’ADEFHO, première organisation non gouvernementale du Cameroun à s’engager pour la protection des populations LGBT (lesbienne, gay, bi, transgenre) et milite depuis avec acharnement pour que la Cour suprême de son pays déclare anticonstitutionnel l’article 347 bis, qui criminalise l’homosexualité.
Combat qu’elle partage avec Mounir Baatour, avocat et président de l’association Shams, qui porte un secours quotidien aux homosexuels persécutés en Tunisie, en application de l’article 230 du Code pénal, survivance coloniale devenue symptôme de l’homophobie exacerbée de la société.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.