Reims: hommage à François Chenu, tué parce qu’il était homosexuel

A l’occasion de la journée mondiale de lutte contre l’homophobie le 17 mai prochain, un hommage a été rendu ce dimanche 13 mai au parc Léo Lagrange de Reims à François Chenu.
François Chenu est mort à 30 ans, dans la nuit du 13 au 14 septembre 2002, parce qu’il était homosexuel
Pascal Labelle, adjoint au maire, est venue au parc Léo-Lagrange pour dénoncer l’homophobie et honorer la mémoire de François Chenu, mort parce qu’il était homosexuel.
Il avait été tabassé par un trio de skinheads, qui voulaient « casser du pédé » à défaut de pouvoir s’en prendre à des « Arabes », et laissé inconscient dans un plan d’eau où il avait péri noyé. Les auteurs ont été condamnés en octobre 2004 à 20 ans de prison (15 pour celui qui était alors mineur).
A l’initiative de cet hommage, les membres de l’association Exaequo qui luttent sans relâche contre toutes formes de discriminations.
A leur actif, un travail au quotidien en milieu scolaire pour sensibiliser aux dangers de l’homophobie, avec ce meurtre comme exemple le plus frappant.
Si depuis 2002 la situation des homosexuels dans la société française a évolué, notamment grâce à l’ouverture du mariage, tous entendent continuer à se battre pour préserver ce droit si fragile.

Poster un commentaire

Classé dans info

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.