USA: Quatre hommes accusés de crimes haineux après une attaque homophobe

Quatre hommes ont été accusés de crimes de haine suite à une attaque homophobe violente lors de la Miami Beach Gay Pride.
Deux hommes avaient été attaqués pour s’être tenus la main .
imanche 8 avril alors qu’il participait à la Gay Pride de Miami Beach (Etats-Unis) avec son compagnon, Dmitry Logunov, quatre personnes s’en sont très violemment pris à eux.
« Les quatre personnes ont proféré des insultes désobligeantes et homophobes en espagnol, a précisé la police de Miami Beach, qui a diffusé les images sur Twitter. Ce qui les a énervés, c’est probablement qu’on marchait ensemble en se tenant la main », a ajouté Dmitry Logunov à NBC6
Peu après, la police a annoncé sur le réseau social que les quatre suspects s’étaient rendus, ajoutant qu’ils seraient jugés.
Les hommes – Juan C. López, Adonis Díaz, Pablo Reinaldo Romo et Luis M. Alonso – ont été arrêtés et inculpés de voies de fait graves après avoir attaqué le couple homosexuel a rapporté PinkNews.
Ces accusations signifient que les hommes pourraient être condamnés à 30 ans de prison s’ils sont reconnus coupables .
Les quatre hommes ont plaidé non coupable.

1 commentaire

Classé dans homophobie, info

Une réponse à “USA: Quatre hommes accusés de crimes haineux après une attaque homophobe

  1. Non coupables? Ils se sont rendus… Bizarre. Qu’est-ce qu’ils vont avancer comme circonstances? Grrr, ça donne envie de taper sur la table.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.