Moussa va rester en France jusqu’en juin en attente de son procès

Le procès de Moussa Camara, Guinéen homosexuel menacé d’expulsion, poursuivi devant le tribunal correctionnel de Lyon pour avoir refusé d’embarquer dans un avion pour Conakry, a été reporté vendredi au 12 juin.
Placé en détention provisoire dans l’attente de la prochaine audience, Camara, âgé de 28 ans, a demandé un délai pour préparer sa défense. Dans le box ce vendredi 4 mai, en l’absence d’interprète en langue soussou, l’homme a déclaré dans un français hésitant : « J’ai trop peur pour rentrer ».
Placé au centre de rétention administrative (CRA) de Nîmes depuis fin mars, Camara avait été conduit jeudi matin à l’aéroport de Lyon-Saint-Exupéry en vue de son expulsion. Il avait ensuite été placé en garde à vue après avoir refusé d’embarquer.
Artiste acrobate, il était arrivé en France en 2015 avec une autorisation temporaire de travail et sa demande d’asile avait été rejetée en 2017, selon l’association Aides qui le soutient. Il affirme que son compagnon a été lynché à mort par sa famille en Guinée, qu’il a quittée pour fuir les persécutions contre les homosexuels. En Guinée, l’homosexualité est passible d’une peine allant jusqu’à trois ans de prison.

Poster un commentaire

Classé dans homophobie, info

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.