Grande-Bretagne ; Un homme accusé d’avoir drogué et violé des partenaires rencontrés sur Grindr

Un Britannique accusé de droguer et de violer des hommes rencontrés via l’application de rencontre gay Grindr comparaît devant un tribunal depuis lundi.
Sam Ashley est accusé d’avoir drogué et violé quatre hommes sur une période de huit mois, en utilisant Grindr pour rencontrer ses présumées victimes.
Les faits se seraient produits entre juin et décembre 2016, trois des quatre victimes ayant été retrouvées via Grindr.
Le tribunal a entendu lundi dernier le témoignage d’un homme, étudiant de l’Université de Portsmouth, qui s’était réveillé alors que l’accusé était en train d’abuser de lui.
L’étudiant de 20 ans a déclaré au jury qu’il s’était évanoui après avoir bu « quelques gorgées » d’une boisson que lui avait poposé son agresseur.
Le procureur a déclaré au tribunal que des doses de substances toxicologiques avaient été trouvés dans la chambre d’Ashley par la police.
Le jury a également entendu une autre victime présumée qui a déclaré avoir été drogué et violé chez lui après avoir rencontré son agresseur dans un bar.
Sam Ashley nie les quatre accusations de viol, d’administration d’une substance toxicologique et le deux tentatives de viol dont il est l’objet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.