Le producteur de 120 Battements par minute refuse un dîner à l’Élysée pour protester contre la loi asile

Le producteur du film sur Act Up Paris « 120 battements par minutes » Hugues Charbonneau a refusé l’invitation à dîner à l’Élysée pour protester contre le loi Asile et immigration du gouvernement.
Il a fait cette annonce sur Twitter mercredi 25 avril, indiquant qu’il n’assisterait pas au repas « en l’honneur des acteurs du cinéma » organisé par le président français.
« Comment se réjouir après l’abjecte loi votée dimanche par votre majorité? Votre politique est violente, vous faites ce que le vieux monde sait faire de mieux: stigmatiser et exclure », s’est-il indigné dans un message. « Sans moi ».
Hugues Charbonneau fait référence au vote par l’Assemblée nationale, dimanche, de la loi asile et immigration, qui a suscité la colère d’une partie de la société civile après le soutien d’une partie de la droite et de l’extrême-droite. Vainqueur du Grand Prix du Festival de Cannes en 2017, le film de Robin Campillo aborde le combat d’Act-up pour influencer les politiques publiques contre le Sida, au début des années 1990.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.