SOS homophobie interpelle le gouvernement sur la question de la filiation

Alors qu’un sondage BVA pour L’Obs révèle que 6 Français sur 10 se déclarent favorables à l’ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) pour toutes les femmes, SOS homophobie se réjouit de « constater les changements de mentalité des Françaises et des Français ».
« À l’heure où se tiennent partout en France les Etats généraux de la bioéthique, SOS homophobie appelle le Gouvernement à mettre en oeuvre les promesses de campagne du Président de la République et de la majorité et rappelle que l’ouverture de la PMA à toutes les femmes doit être assortie de la filiation automatique pour tous les couples ».
Promesse de campagne d’Emmanuel Macron, l’ouverture de la PMA à toutes les femmes est actuellement discutée au sein des consultations des Etats généraux de bioéthique.
Les chiffres révélés par l’étude de BVA pour L’Obs viennent confirmer ceux de l’étude menée par l’Ifop pour La Croix au mois de janvier, et témoignent d’une transformation profonde des mentalités françaises.
Pour Joël Deumier, président de SOS homophobie : « Une large majorité des Français aujourd’hui se prononce pour l’extension de la PMA aux couples de femmes et aux femmes seules. C’est une très bonne nouvelle qui montre que les mentalités évoluent dans le bon sens ! ».
Joël Deumier ajoute : « Il est primordial que la loi s’adapte aux réalités de la société. Selon l’INSEE, il existe à ce jour 200.000 couples homosexuels dont 20% sont mariés, parmi lesquels un grand nombre de femmes qui souhaitent fonder une famille mais sont obligés pour ce faire de vivre un véritable parcours du combattant psychologique, économique et sanitaire ».
L’étude menée par BVA pour L’Obs révèle par ailleurs que les Français et les Françaises sont convaincues de la capacité d’un couple homosexuel à élever un enfant dans de bonnes conditions : ils et elles sont 77% à se déclarer « tout à fait d’accord ».
Pour Joël Deumier, cet état de l’opinion doit encourager le gouvernement à mettre en oeuvre la filiation automatique pour tous les couples : « Les Françaises et les Français reconnaissent très largement que tous les couples peuvent élever correctement un enfant. Or actuellement pour les couples de femmes, seule la mère dite ‘biologique’ a automatiquement des droits sur l’enfant. La procédure d’adoption par la seconde mère est longue et coûteuse. En cas de décès, d’accident ou séparation, des enfants pourraient se retrouver privés de leur deuxième parent. Au-delà de donner l’accès à la PMA à toutes les femmes, il est également question de la filiation de l’enfant aux deux mères. Les règles doivent être les mêmes pour tou·te·s ».
(Source SOS homophobie)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s