Vatican: pas le lieu approprié pour des militants LGBT

Le préfet du Dicastère pour les laïcs, la famille et la vie, le cardinal Kevin Farrell, est revenu le 1er mars 2018 sur la polémique autour de l′organisation d’une conférence au Vatican intégrant des militants LGBT .
Le 8 mars, l′association Voices of Faith organisera à Rome une conférence autour de la place de la femme dans l′Eglise. L’objectif de cette manifestation est de “donner aux femmes catholiques les moyens de prendre part” aux décisions dans l’Eglise. La date de la conférence est choisie en fonction de la célébration de la Journée internationale des femmes, le 8 mars.
 La conférence aurait dû se tenir à la Casina Pio IV, au Vatican, pour la quatrième année consécutive. Le 2 février dernier, deux participantes et militantes LGBT avaient été refusées par le cardinal Farrell en raison de leur position “contraire à l’enseignement de l’Eglise”.
Etaient visées l’ancienne présidente d’Irlande Mary McAleese, une catholique de premier plan qui a étudié le droit canon à Rome, et l’avocate ougandaise Ssenfuka Juanita Warry. Cette dernière est la fondatrice d’une association de défense des personnes LGBT en Ouganda
Toutes deux ont été barrées de la liste des noms approuvés par le cardinal Farrell, qui fut prêtre de la congrégation des Légionnaires du Christ.
Le fils de Mary McAleese, Justin, est un homosexuel connu, catholique et militant de premier plan lors du référendum sur le mariage homosexuel de mai 2015 en République d’Irlande.
L’Association des prêtres catholiques d’Irlande a été surprise de la mesure visant Mary McAleese et Mgr Diarmuid Martin, archevêque de Dublin a fait savoir dans un communiqué que ni lui ni son bureau n’ont été consultés à ce propos. La presse irlandaise et anglo-saxonne a largement répercuté le veto du cardinal Farrell, lui-même natif de Dublin.
“Ce n′est pas que nous ne voulons pas écouter” ni dialoguer, a assuré le cardinal . Mais il faut savoir distinguer “ce qui est à l′intérieur et hors du Vatican”, estime-t-il. C′est un point “très important” qui “semble avoir été oublié” dans cette polémique. Les conditions pour que la réunion annuelle de l′association se tienne, cette année encore, au Vatican n′étaient donc, selon lui, pas réunies.
En réaction à cette décision du cardinal Farrell, l’association de défense de l’égalité homme-femme dans l’Eglise a préféré déplacer sa conférence au siège des Jésuites, à Rome, à 500 m du Vatican.

Poster un commentaire

Classé dans internationnal, religion

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.