Russie : La justice retire ses enfants à une femme soupçonnée de vouloir faire une transition de genre

Yula manifeste pour retrouver ses enfants

Les services sociaux ont retiré ses deux fils adoptifs à Yulia Savinovskikh, une habitante d’Ekaterinbourg, une ville de l’Oural  en août de l’année dernière parce qu’ils la soupçonnaient de vouloir changer de sexe.
Les autorités ont fondé leur affirmation sur son identité de genre au motif qu’elle avait subi une chirurgie de réduction mammaire.
Avant cette opération, elle tenait un blog transgenre, mais insiste sur le fait que c’était juste de la fiction et un moyen pour elle de se préparer psychologiquement pour la chirurgie mammaire.
Yulia Savinovskikh affirme avoir subi cette intervention chirurgicale afin de continuer à faire les activités physiques qu’elle aimait faire.
elle a déclaré qu’elle était « fatiguée de faire face » à de gros seins. Elle raconte qu’ils sont devenus « douloureux » après avoir accouché. «Physiquement, c’était vraiment dur, mon dos me faisait mal la nuit et le matin», a-t-elle déclaré à la BBC en russe.
Mais les services sociaux ont prétendu qu’elle avait effectué l’opération illégalement, suggérant qu’elle avait l’intention d’en réaliser d’autres afin de changer de genre.
Mme Savinovskikh est la mère biologique de trois enfants plus âgés en plus des deux derniers adoptés.
Son mari soutient ses efforts pour retrouver les garçons qui vivaient avec la famille depuis plusieurs années.
Parlant de « malentendu infernal », elle a fourni une attestation de l’hôpital où l’intervention chirurgicale était pratiquée légalement mais en vain.
La motivation de la décision des tribunaux indique: « L’auto-identification de Savinovskikh en tant qu’homme – en tenant compte de son mariage avec un homme, le désir d’adopter un rôle social propre à un homme – est en contradiction avec les principes du droit de la famille de notre pays, les traditions et la mentalité de notre société ».
Le juge de l’affaire a statué qu’elle était ainsi en fait dans un mariage homosexuel, et que ses enfants adoptifs « ne devraient pas être élevés dans une famille de même sexe ».
Le tribunal de district local s’est rangé du côté des travailleurs sociaux et a statué que ses fils, qui étaient au sein de la famille de Yulia Savinovskikh depuis trois ans, devaient lui être retirés.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.