Turquie : Libération du militant LGBT Ali Erol

L’activiste LGBT turque Ali Erol a été libéré ce mardi après quatre jours de détention. L’annonce a été faite par l’organisation qu’il a fondée Kaos GL via Twitter. Mais sa libération estt conditionnelle.
Ali Erol, qui avait été arrêté vendredi matin dans son appartement à Ankara, a été accueilli par ses partisans et des amis à sa sortie de prison
Ce qui lui est reproché est d’avoir signé la lettre « Non à la guerre, la paix maintenant » d’une association médicale turque sur Twitter.
Onze membres de l’association médicale en question ont été libérés après sept jours de détention. Ils ont été accusés de « propagande pour une organisation terroriste » et de « incitation du peuple à la haine et à l’hostilité ».
Selon les observateurs, l’Etat utilise cette tactique à l’encontre des militants des droits civiques pour les pousser à l’autocensure.
Lundi, plus de 150 scientifiques et travailleurs culturels germanophones avaient demandé la libération d’Ali Erol dans une lettre ouverte à l’ambassadeur turc en Allemagne.
L’arrestation de Ali Erol avait montré « combien les droits des LGBTI sont restreints en Turquie », indique le document.

Poster un commentaire

Classé dans info

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.