Indonésie: l’homosexualité classé comme «trouble mental»

L’Indonésie a classé l’homosexualité comme un «trouble mental», alors qu’un projet de loi visant à criminaliser le sexe homosexuel a été proposé au parlement.
La police indonésienne a interpellé, ce lundi, des femmes transgenres, leur a coupé les cheveux de force et les a contraintes à mettre des habits d’hommes à Aceh, seule province d’Indonésie à appliquer la loi islamique
Les faits se sont produits à la suite d’une opération de police ce dimanche dans des salons de beauté de cette province ultra-conservatrice, située à la pointe nord de l’île de Sumatra (ouest).
Lors du transfert des transgenres au commissariat, des dizaines d’habitants ont tenté d’attaquer ces employées de salons de beauté, accusées d’enfreindre la loi islamique, mais les forces de l’ordre se sont interposées, selon les autorités.L’Indonésie a classé l’homosexualité comme un «trouble mental», alors qu’un projet de loi visant à criminaliser le sexe homosexuel est introduit au parlement du pays.
Le ministère de la Santé du pays a annoncé vendredi qu’il était sur le point de publier un guide médical basé sur deux rapports des deux dernières années. Les
L’un des rapports, publié en 2016 par l’Association des psychiatres de l’Indonésie (PDSKJI).
Selon le rapport du PDSKJI: «Les gays et les bisexuels sont exposés à des problèmes émotionnels tels que la dépression due à des crises d’identité alors que les transsexuels sont susceptibles de souffrir de maladies mentales».
Le deuxième rapport a été publié en 2017 par le ministère de la Santé.
Ce rapport affirme que « l’homosexualité était contraire à l’éthique du pays ».
Actuellement, l’homosexualité est légale en Indonésie, à l’exception de la province d’Aceh, où la charia est appliquée.
Mais si un nouveau projet de loi est adopté au parlement, les relations homosexuelles pourraient devenir illégales dans tout le pays.
La loi pourrait passer dans les deux prochaines semaines.
Le projet de loi, qui aurait le soutien des 10 principaux partis politiques du pays, rendrait le sexe homosexuel passible de cinq ans de prison.
La Cour suprême indonésienne a bloqué de justesse une mesure similaire qui avait été adoptée le mois dernier, mais il semble que ce n’était qu’un sursis temporaire.

Une réflexion au sujet de « Indonésie: l’homosexualité classé comme «trouble mental» »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.