Canada : le coming out forcé d’un homme politique

Cecil Clarke, le maire de la municipalité régionale de Cap-Breton, en Nouvelle-Écosse, a annoncé samedi qu’il se lançait dans la course à la présidence du Parti progressiste-conservateur néo-écossais.
Avant de faire l’annonce, M. Clarke, qui a été membre de l’Assemblée législative de la province pendant 10 ans avant de se présenter aux municipalex, a remercié les abonnés de sa page Facebook pour les messages de soutien qu’ils lui ont envoyés après avoirt révélé publiquement son homosexualité deux jours plus tôt..
Le politicien âgé de 49 ans lors d’une interview à CBC jeudi, expliquant que quelqu’un l’avait menacé de dévoiler son orientation sexuelle et qu’il ne voulait pas être victime de chantage.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.