Canada: Un tueur en série auteur du meurtre d’au moins cinq homosexuels arrêté à Toronto

Un jardinier-paysagiste, présenté par la police comme « un tueur en série », est accusé à Toronto d’avoir perpétré le meurtre d’au moins cinq homosexuels ces dernières années.
L’homme, âgé de 66 ans, avait été arrêté mi-janvier dans l’enquête sur la disparition en avril et en juin derniers de deux hommes dans le quartier homosexuel de Toronto. Formellement mis examen il y a quelques jours, la police a révélé que les restes de trois autres cadavres masculins avaient été découverts au cours de la fouille du jardin d’une résidence dont il se servait pour entreposer du matériel. « Il est soupçonné par les enquêteurs d’avoir commis les cinq meurtres » et a été déféré à la justice, a indiqué Hank Idsinga, le responsable de l’enquête lors d’une conférence de presse.
« C’est un tueur en série, un tueur en série présumé qui a pris des dispositions pour masquer ses traces », a-t-il expliqué en indiquant s’attendre à découvrir d’autres victimes. À l’exception de l’une des cinq victimes, toutes avaient été portées disparues par leurs proches et l’enquête a été élargie à toutes les disparitions depuis 2010 dans la communauté homosexuelle de l’agglomération de la plus grande ville canadienne.
La plupart des homosexuels tués étaient originaires du Moyen-Orient, dans la quarantaine ou la cinquantaine, et au moins l’un d’entre eux avait eu une relation avec lui.

Poster un commentaire

Classé dans info

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.