Egypte : les arrestations d’homosexuels se multiplient

Ces derniers mois, les arrestations de personnes LGBT se sont multipliées en Egypte. Human Rights Watch tire la sonnette d’alarme et appelle la communauté internationale à réagir.
Dans un article publié lundi 22 janvier, l’ONG rapporte notamment l’arrestation de dix homosexuels à Alexandrie, le 14 janvier, accusés par la police de «débauche», soit le terme utilisé en Egypte pour les personnes suspectées d’être LGBT.
Selon le média égyptien Egypt Independent, les autorités auraient mené cette intervention après qu’une source leur ait indiquées que des jeunes hommes «étranges» se rendaient fréquemment dans un appartement dans l’ouest d’Alexandrie.
Depuis l’arrivée d’Abdel Fattah al-Sisi au pouvoir en 2013, plus de 230 personnes ont été jugées pour des faits de «débauche», selon un rapport du think-tank Egyptian Initiative for Personal Rights (EIPR). Depuis le 22 septembre 2017, où des jeunes avaient brandi un drapeau arc-en-ciel lors d’un concert, près de 85 personnes ont été arrêtées.
En Egypte, l’homosexualité n’est pourtant pas interdite par la loi. Mais depuis le milieu des années 90, la police utilise une loi de 1950 contre la prostitution et une autre de 1961 contre la «débauche» pour arrêter et emprisonner de manière massive les personnes LGBT.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.