Rouge Direct répond à Vikash Dhorasoo, ancien parrain du PFG

Vikash Dhorasoo, ancien milieu de terrain de l’équipe de France, participait ce mardi 2 janvier, aux « Grosses Têtes » sur RTL, à l’occasion de la sortie de son autobiographie intitulée « Comme ses pieds ».
Le footballeur est revenu sur son parrainage de l’équipe Paris Foot Gay (PFG), association de lutte contre l’homophobie dans le football,:  « Parrain du Paris Foot Gay, je ne me suis vraiment pas marré, ils étaient trop dans la guerre, ça a desservi leur cause, personne ne voulait jouer contre eux, personne ne voulait jouer contre des gays ! »
Le collectif Rouge Direct a tenu a répondre au sportif sur facebook

Droit de réponse à :
Vikash Dhorasoo sur Les Grosses Têtes – RTL le 03.01.2018 :
« Parrain du Paris Foot Gay, je ne me suis vraiment pas marré, ils étaient trop dans la guerre, ça a desservi leur cause, personne ne voulait jouer contre eux, personne ne voulait jouer contre des gays ! »
Le collectif Rouge Direct, lanceur d’alerte contre l’homophobie dans le sport composé d’anciens membres du PFG, ne peut que regretter ces propos indignes du travail effectué par cette association pendant 10 ans. Le PFG a joué plus de 250 matchs et n’a connu qu’un seul refus…
Le collectif Rouge Direct préfère garder de Monsieur Dhorasoo ces propos : «Dans les stades on entend des chants homophobes, cela n’a pas l’air de choquer les gens, par contre quand c’est un noir ou un arabe, une insulte raciste, on réagit assez vite, c’est bien de lutter contre les discriminations et contre toutes les discriminations.»
Lutter contre l’homophobie (avec un taux de suicide multiplié par 4 chez les personnes LGBT) offre sans doute moins d’occasions de «se marrer» que de participer aux «Grosses Têtes». Car, aujourd’hui, l’homophobie dans le sport est bien une guerre qu’il faut mener et gagner. Une guerre contre l’intolérance, contre la bêtise, contre un «folklore» intolérable, contre des chants intolérables qui perdurent dans les stades et sur les réseaux sociaux, véritables déchetteries de toutes les insultes les plus abjectes (« À mort les pd » « va te faire fister » « Pas de pd dans le foot » voir les centaines d’injures homophobes suite à notre interview vidéo So Foot (lien ci-dessous)
Alors en cette période de voeux et en cette année de Coupe du monde en Russie, le Collectif attend de la Ligue de football professionnel, de la FFF – Fédération Française de Football et du Ministère des Sports des actions concrètes, au-delà de campagnes de communication inefficaces.
2018 devra être l’année de la prise de conscience concrète du combat qui reste à mener.

Créé en 2003 comme club de football, le PFG a très rapidement pris, dès l’année suivante, une dimension militante. Ce sont des banderoles injurieuses concernant deux joueurs partis à Marseille – Frédéric Dehu et Fabrice Fiorèse – déployées au Parc des Princes le 7 novembre 2004, qui avaient entraîné cette évolution. S’en est suivie une longue collaboration avec le PSG.
L’ancien président du club parisien (2006-2008) Alain Cayzac était le président d’honneur du PFG et l’ancien parisien Vikash Dhorasoo en était le parrain. En 2009, le PFG avait tristement gagné en notoriété à la suite d’une polémique. Le Créteil Bébel avait refusé de jouer un match contre le PFG en invoquant des « principes » liés aux convictions religieuses de ses membres, qui se présentaient comme des « musulmans pratiquants ».
Le 29 septembre 2015, le PFG annonce sa dissolution, déclarant dans un communiqué que « face à l’indifférence notable, la peur des institutionnels à s’engager réellement, la honte pour certains à traiter ce sujet, nous devons nous rendre à l’évidence: nous ne parvenons plus à faire avancer notre combat contre l’homophobie »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s