Tunisie : Le syndicat des Imams contre la radio Shams pour les gays

Lancée le 15 décembre 2017, la nouvelle Web radio dédiée à la communauté LGBT, Shams, a suscité de nombreuses réactions.
Le sujet a été repris, ce mercredi 27 décembre 2017, par le syndicat national des imams et des cadres des mosquées, relevant de l’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT).
« L’association Shams est financée par l’ambassade des Pays-Bas. Le lancement de la radio constitue un danger pour notre identité religieuse et sociale », a déclaré Chihebeddine Telich, secrétaire général du syndicat lors d’une conférence de presse tenue à Tunis.
La reconnaissance de l’association Shams et de sa radio, poursuit-il, est une forme de défense de l’homosexualité et de la violation de la morale. L’État, souligne le syndicaliste, doit prendre les dispositions adéquates afin d’enquêter sur la provenance des fonds de l’association et de sa radio. Il a appelé, dans ce contexte, à la fermeture de la radio qui est diffusée sur Internet .
Pour lui, l’association Shams va à l’encontre des principes constitutionnels qui stipulent que la Tunisie est un pays musulman et moderne. Il a rappelé, dans ce contexte, l’article 230 du code pénal, prévoyant une peine d’emprisonnement de 3 ans pour les homosexuels. « L’association Shams ne respecte pas les principes et les valeurs de l’État », a-t-il encore ajouté.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s