USA : le fils gay de celui qui a battu l’homophobe Roy Moore

Le républicain ultra-homophobe Roy Moore a été battu aux sénatoriales dans l’Alabama contre toute attente. Sa défaite est aussi un revers pour Donald Trump qui s’était engagé dans cette bataille électorale et qui voit sa majorité se réduire.
Son adversaire, le candidat démocrate Doug Jones a recueilli 49,9% des voix contre 48,4 à Roy Moore. Il est le premier sénateur démocrate de cet Etat depuis 1992.
Carson Jones « ne pouvait pas être plus fier » de son père, Doug Jones, qui a battu le républicain anti-LGBT Roy Moore lors d’une élection mardi pour un siège au Sénat américain en Alabama.
« Je suis évidemment ravi de la victoire de mon père », a déclaré Carson. « Nous avons été submergés par le soutien de tant de personnes qui ont rendu cela possible.L’Alabama a fait une très grande déclaration: l’unité l’emporte, je ne pourrais pas être plus fier de lui ou de mon pays d’origine! »
Carson Jones a confirmé à The Advocate qu’il était gay, après que plusieurs blogs gay aient publié des articles compilant des messages Instagram du « fils gay chaud » du démocrate .
Carson se définit comme un «gentleman du Sud addict au sushi » sur son profil Instagram ou il a, entre autre, publié des images de la victoire de son père.
La déclaration de Carson fait suite à une critique de Trudy Ring , journaliste de The Advocate , dont les recherches sur les antécédents de Doug Jones concernant les droits LGBT ont déterminé que «l’élection de mardi n’était pas seulement la défaite d’un ennemi, mais une victoire pour un allié». Le politicien s’est prononcé contre l’interdiction des personnes transgenres dans l’armée par le président Trump, et serait un partisan du mariage homosexuel.
Doug Jones « est habile et a mis en sourdine ses positions libérales sur des questions telles que l’ avortement et les droits des homosexuels – une nécessité dans l’ un des Etats conservateurs du Sud, » le Los Angeles Times note .
Sur les droits civils, le site de campagne de Jones a noté qu’en tant qu’avocat américain, il a plaidé contre les membres du Ku Klux Klan responsables de l’attentat de Birmingham en 1963 qui a tué quatre jeunes filles afro-américaines et Eric Rudolph. Il s’est également battu pour l’égalité pour tous.
« Je crois que nous sommes tous égaux aux yeux du Seigneur et de la loi », lit-on sur le site. « Bien que nous ayons fait des progrès en matière de droits civiques en tant que nation, nous ne pouvons pas nous reposer sur nos lauriers en continuant de menacer l’égalité et la justice. Le massacre de l’église de Charleston à motivation raciale et Charlottesville sont des rappels frappants de cette menace continue t’il. Je crois que les États-Unis d’Amérique sont une terre de lois, de justice, de liberté, d’égalité et d’opportunités. « 

Poster un commentaire

Classé dans internationnal, politique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.