USA : La décision de certains évêques américains d’interdire ou de limiter les funérailles à ceux qui vivent en couples de même sexe suscite une controverse

Ces derniers mois, deux décisions très difficiles des évêques américains ont rencontré une forte opposition au sein de l’Église catholique elle-même.
En juin, l’évêque de Springfield (Illinois) a interdit les funérailles à ceux qui vivaient dans une relation avec une autre personne du même sexe. Plus récemment, le diocèse de Madison (Wisconsin) a publié des recommandations sur les funérailles des personnes vivant en couple avec des personnes du même sexe, dans lesquelles il est indiqué qu’elles doivent être abordées très discrètement pour éviter le «scandale». Ces décisions ont provoqué de fortes réactions de rejet au sein de l’Église américaine elle-même
En juin dernier, une décision a été rendue par l’évêque de Springfield (Illinois), Thomas John Paprocki: Aux interdictions déjà faites de bénir des couples du même sexe ou de leur admission à la communion, s’ajoute le refus qu’une personne prête à mourir reçoive les derniers sacrements à moins de se «repentir» . De plus, l’interdiction s’étendait aux funérailles: « À moins de donner un signe de repentance avant leur mort, les personnes décédées qui ont vécu publiquement dans une relation avec une personne du même sexe, causant un scandale public aux fidèles, resteront privé de rites funéraires » indiquait l’évêché.
Plus récemment, un autre diocèse qui a pris une décision similaire a été celui de Madison (Wisconsin), gouverné par Mgr Robert Morlino. Le vicaire général, Mgr James Bartylla, a informé les prêtres dans une note sur les nouvelles directives dans les funérailles catholiques, qui contient une section intitulée « Considérations sur les rites funéraires pour une personne dans une union homosexuelle ». En cela, il est clair que ce qui inquiète est le « scandale »:  » Le problème principal est dans le scandale et la confusion. La tâche pastorale est donc de minimiser le risque de scandale et de confusion tout en étant disponible pour le défunt et la famille. Si la situation l’exige (…)les rites funéraires peuvent être niés pour manifester des pécheurs dans lesquels le scandale public pour les fidèles ne peut être évité. S’il y a doute, l’ordinaire du lieu [l’évêque] devra être consulté et son jugement sera suivi . »
Parmi les raisons de nier le rite est cité, par exemple, que le défunt ou son partenaire aient été des « promoteurs du« style de vie gay » ». Avoir montré un signe d’activisme dans la vie ou de ne pas avoir accepté l’enseignement officiel rend le défunt susceptible de ne pas recevoir d’enterrement. Les indications comprennent une série de questions à poser au prêtre dans chaque cas précis: « Pour minimiser le scandale, devrait-il y avoir seulement une brève célébration de la Parole dans le salon funéraire? Ou peut-être une messe devant la tombe? Peut-être une messe de funérailles pourrait-elle être offerte avec ou sans mention explicite du nom du défunt ou du «couple», dans la paroisse ou même dans une autre paroisse (pour éviter le scandale), avec ou sans membres de la famille. » Mais la note va encore plus loin, lorsqu’elle est présentée comme un « grand risque de scandale et de confusion », qui apparaît le nom du prêtre ou de la paroisse dans n’importe quelle nécrologie ou nécrologie « public (par exemple, journal) ou semi-public [sic] ] « . Il ne peut pas non plus être fait référence au partenaire veuf dans quelque chose publié par la paroisse, ni aucune référence à «l’ union non naturelle ». De même, il est conseillé de « réduire au minimum l’engagement du prêtre ou du diacre (par exemple, limité à un prêtre ou à un diacre et dans les moments les plus essentiels d’un office ou d’un rite, s’il y en a un) ». En d’autres termes, vous pouvez prier pour le défunt, mais sans l’Eglise.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s