Belgique : Baisse du nombre de nouveaux cas de VIH

En 2016, 915 nouveaux cas de personnes infectées par le VIH ont été enregistrés, contre 1.001 en 2015.
On enregistre 2,5 nouveaux diagnostics d’infection par le VIH par jour : »C’est en diminution de 9,8 % par rapport à l’année 2015 et de 25,1 % si l’on compare à l’année 2012″ , indique l’Institut scientifique de santé publique (ISP) dans son rapport annuel.
Thierry Martin, directeur de la Plate-forme prévention sida, se réjouit du nombre de diagnostics en baisse : « Dans le rapport de l’ISP, on apprend que le nombre de tests de dépistage a augmenté de 5 %. Et, dans ce contexte-là, on constate également qu’il y a moins de nouveaux cas de VIH… C’est une nouvelle fort importante ! »
Selon lui, l’augmentation du nombre de dépistages est clairement liée aux « campagnes de prévention qui insistent sur le dépistage. Les tests de dépistage sont notre pierre angulaire. Plus tôt on sait qu’on est infecté, plus tôt on peut commencer un traitement et arrêter la chaîne de transmission du virus ! »
L’âge moyen des patients infectés augmente. « Les patients de 50 ans et plus sont passés de 19 % en 2006 à 34 % en 2015 ! »
En 2016, une baisse des nouvelles contaminations a été observée au sein de ces deux groupes. « Le nombre de nouvelles infections diagnostiquées chez les hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes a diminué de 8% par rapport à 2015 et de 21% par rapport à 2013, lorsque le pic chez les HSH fut atteint », détaille l’ISP. Les HSH restent toutefois le groupe à risque le plus touché par l’épidémie au sein de la population.
La baisse du nombre de nouveaux diagnostics de VIH parmi les personnes hétérosexuelles provenant d’un pays d’Afrique sub-saharienne s’est quant à elle poursuivie pour la quatrième année consécutive. « Le nombre de nouveaux diagnostics de HIV a baissé de 5% en 2016 par rapport à 2015 et de 41% en comparaison avec 2012 », précise l’ISP.
Chez les hétérosexuels belges, par contre, le nombre de nouveaux diagnostics est resté stable au cours de la dernière décennie, avec 104 diagnostics en 2007, 105 en 2015 et 91 en 2016.
La baisse des infections au VIH est, pour l’Institut de santé publique, « un signe encourageant ». Mais, « la vigilance reste de mise car le nombre de nouveaux cas de VIH diagnostiqués en Belgique reste globalement élevé », souligne l’ISP.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s