Canada : Expulsé parce qu’Immigration Canada ne le croit pas homosexuel

Un homme originaire du Honduras est menacé d’être expulsé du Canada, parce que les agents d’Immigration Canada ne lui ont pas accordé le statut de réfugié parce qu’il ne le croit pas homosexuel, comme qu’il le prétend.
Josue Elvir est arrivé à Toronto, il y a quatre ans avec un visa et il a demandé le statut de réfugié parce qu’il est homosexuel et soutenant que sa vie est menacée dans son pays natal, le Honduras, parce que «c’est un pays homophobe, personne ne peut y vivre en étant gay», a-t-il mentionné à la chaîne Global.
La demande d’Elvir a été rejetée en 2016 après que la Section de la protection des réfugiés ait statué qu’il n’était pas homosexuel.
Lundi, il a reçu sur Twitter l’appui de l’une conseillère municipale de Toronto, Kristyn Wong-Tam, qui est elle-même membre de la communauté LBGT.
La conseillère a posté une photo de Josue Elvir et elle entourés du drapeau arc-en-ciel en implorant le ministre de la Sécurité publique Ralph Goodale de ne pas déporter le réfugié gai vers le Honduras.
«Josue a recueilli beaucoup de nouvelles preuves prouvant qu’elle est ce qu’il dit être: un homme queer qui a peur de retourner dans un pays homophobe, a-t-elle ajouté sur Twiitter. S’il vous plaît, donnez –lui la chance de montrer ses nouvelles preuves au gouvernement avant de l’expulser vers le Honduras.»
Selon Human Rights Watch, le Honduras possède l’un des taux d’homicides les plus élevés au monde et les personnes de la communauté LBGT sont souvent les personnes ciblées.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s