USA : Le Sénat américain condamne enfin la purge anti-gay en Tchétchénie

La presse du monde entier à rapporté la répression anti-LGBT en Tchétchénie début avril , mais il a fallu sept mois au Sénat américain pour condamner ces actes de barbaries qui continue encore aujourd’hui.
Le Sénat a adopté une résolution bipartisane condamnant la persécution contre les personnes gays dans la république russe, ou l’on compterait plusieurs centaines de victimes.
« Le Sénat condamne la violence et la persécution en Tchétchénie et appelle les responsables tchétchènes à cesser immédiatement l’enlèvement, la détention et la torture de personnes sur la base de leur orientation sexuelle réelle ou présumée, et à rendre des comptes à tous ceux impliqués dans de tels abus » affirme la résolution.
« e gouvernement américain « continuera à condamner la violence et la persécution en Tchétchénie, exige la libération des personnes injustement détenues et identifiera les individus dont l’implication dans cette violence est passible d’une sanction » poursuit le texte.
Il y a une semaine ,on apprenait que le chanteur russe Zelimkhan Bakaev aurait été assassiné par les autorités tchétchènes dans le cadre de la répression contre les personnes LGBT +.
Le chanteur a été vu pour la dernière fois dans la capitale Grozny le 8 août. Il était venu de Moscou pour assister au mariage de sa sœur.
Sa famille a dit qu’ils n’avaient plus de nouvelles de lui depuis, et ont été incapables de localiser ses allées et venues.
Human Rights First a également twitté en août de leur inquiétude que Bakaev ait été détenu par les forces de sécurité de Grozny.
Cependant, une source a déclaré à NewNowNext que l’homme de 26 ans a été torturé à mort dans les heures qui ont suivi son atterrissage en Tchétchénie en août.
Entre temps, une victime de la purge anti-gay de Tchétchénie, Maxim Lapounov, a raconté avoir été torturé par la police dans une cellule ensanglantée , où il a été détenu pendant 12 jours parce qu’il était soupçonné d’être gay.
Le gouvernement du Kremlin et le gouvernement tchétchène ont tous deux nié à maintes reprises les allégations selon lesquelles des hommes homosexuels seraient détenus et torturés .
Le président de la Tchétchénie, Ramzan Kadyrov, a  pourtant déclaré publiquement qu’il voulait que tous les LGBT du pays soient éliminés le 26 mai , date du début du Ramadan.
Le Canada a donné asile à 22 réfugiés homosexuels Tchétchènes au cours des trois derniers mois , les aidant à échapper à la purge anti-gay
L’Allemagne, la Lituanie et les Pays-Bas ont également accordé l’asile au peuple tchétchène pour des raisons humanitaires.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :