USA : des grandes entreprises demandent à la Cour suprême de se prononcer sur les droits des homosexuels

Des entreprises américaines exhortent la Cour suprême des États-Unis à entendre un cas de discrimination fondée  sur l’orientation sexuelle …
L’amicus curiae présenté à la Cour, (dans le langage juridique américain, un amicus curiae est une personnalité ou un organisme, non directement lié aux protagonistes d’une affaire judiciaire, qui propose au tribunal de lui présenter des informations ou des opinions pouvant l’aider à trancher l’affaire, sous la forme d’un mémoire (un amicus brief))  soutient que le fait de permettre aux organisations de discriminer les employés LGBT est préjudiciable au personnel, aux entreprises et à l’économie américaine.
Ce mémoire a été déposé après qu’une cour d’appel ait dans le passé statué contre une employée lesbienne.
Les entreprises ont demandé au tribunal d’entendre l’appel d’une lesbienne qui a été victime dune discrimination à l’hôpital de Savannah, en Géorgie, où elle a travaillé comme agent de sécurité. À Atlanta, la 11e cour d’appel du circuit des États-Unis a rejeté sa demande en mars, après avoir jugé que la discrimination fondée sur l’orientation sexuelle, qui est interdite par le Civil Rights Act de 1964 en vertu du titre VII n’était pas avérée.
Apple, Airbnb, American Airlines, BASF, Deutsche Bank, Google, Facebook, Levi Strauss, Microsoft, MasterCard, Salesforce, Uber et d’autres entreprises ont signé le mémoire.
Cette décision « a de vastes conséquences négatives pour les entreprises, leurs employés et l’économie américaine », ont indiqué les entreprises à la Cour suprême dans un communiqué du tribunal. «Les expériences directes des entreprises – soutenues par une vaste recherche en sciences sociales – confirment les coûts importants pour les employeurs et les employés lorsque la discrimination fondée sur l’orientation sexuelle n’est pas interdite par une loi uniforme, même si d’autres politiques existent contre cette discrimination.
En 2014, le PDG d’Apple, Tim Cook, a été le premier PDG d’une grande entreprise à se montrer ouvertement homosexuel , déclarant que même s’il considérait sa sexualité comme une affaire privée, il devait envisager la possibilité d’aider les autres en s’exprimant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :